Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Vers la grève de toutes les bibliothèques du réseau parisien...

Le SUPAP-FSU a quitté ce vendredi 18 novembre 2016,  la réunion concernant le rifseep (régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel)

Les propositions de revalorisation de la DRH pour la filière bibliothèque entérinent la discrimination qui nous frappe depuis des années. C’est une véritable provocation !

  • 25 euros d’augmentation pour les ASBM par mois  sur  quatre ans pour parvenir  à un régime indemnitaire de 30% inférieur à celui des agents de catégorie C de la filière administrative à l’heure d’aujourd’hui.
  • 34,89 d’augmentation pour un bibliothécaire soit toujours moins qu’un adjoint administratif.
  • 42,70 pourles conservateurs. Une misère si on compare aux attachés d’administration.

Quatre ans de discrimination devant nous présentés comme une revalorisation! Le cynisme de la DRH est sans limite. La DRH affirme sa volonté de conserver et même d’approfondir les discriminations frappant le secteur de la culture et les métiers féminins.

Nous ne siégerons plus dans ces réunions tant qu’une véritable négociation ne sera pas ouverte sur le régime indemnitaire de la filière culturelle. Tant que des propositions allant dans le sens de l’égalité ou du moins de l’équité ne nous seront pas proposées. Le SUPAP-FSU ne participera pas à des instances qui ont pour but de nous faire accepter l’injustice salariale de la Ville.

Madame Hidalgo, le mandat que vous ont donné les parisiens est-il l’injustice sociale et la discrimination ?

Est-ce votre politique ou celle de la DRH ?

Pourquoi tant de haine contre les personnels des bibliothèques ? Qu’ont-ils fait pour mériter un tel mépris ?

Les personnels des bibliothèques ne sont  pas des mendiants mais des salariés au service des parisiens. Ils aiment leur  métier même si la municipalité ne les prend pas en considération.

On leurs  demande de faire toujours plus avec toujours moins. De travailler soir et matin, samedi et dimanche et pour tous remerciement on les ravale au niveau le plus bas qui soit.

Le dialogue social façon DRH est une arnaque. Le temps du mépris doit cesser !

Pour cela il faut se préparer à nous mobiliser massivement car notre silence et notre dévouement au service du public sont notre faiblesse. Cela la DRH l’a compris depuis longtemps. A nous d’en prendre acte et d’agir en conséquence.