Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Merci à la DRH de nous servir la langue de bois la plus pure et de nous faire voir la vie en rose à l'aide du bulletin « Quoi de neuf »  qu'elle édite  et que nous avons le plaisir de reproduire ci-dessous. les traducteurs sont invités à nous faire part de leurs interprétations. Pour notre part nous entendons que les salariés de la Ville de Paris travaillent ( beaucoup) plus sans gagner plus !

"En 2016, les dépenses de personnel du budget général de la collectivité parisienne se sont élevées à 2, 254 milliards d’euros, en progression de 0,9% par rapport à 2015. L’effectif a augmenté de 94 ETP en moyenne annuelle.

Cette progression modérée est le résultat d’un pilotage visant à maîtriser les dépenses tout en finançant les recrutements nécessaires à l’ouverture des nouveaux équipements. Elle résulte aussi d’un effet de périmètre lié à la réforme « Nouveau Paris Solidaire » (transfert de personnels du Département vers le CASVP).

Malgré les facteurs d’accélération de la dépense enregistrés depuis le mois de juillet 2016 (application du protocole PPCR aux agents de catégorie B, augmentation de la valeur du point fonction publique, recrutements liés au contrat enfance jeunesse, mise en place du dispositif de lutte contre les incivilités), l’évolution de la masse salariale s’est inscrite dans la trajectoire prévue, ce qui s’est traduit par un taux d’exécution de 99% des crédits ouverts.

Sur la période 2011-2016, la progression de la masse salariale s’est élevée à 1,7 % par an en moyenne – ce qui situe la collectivité parisienne dans la moyenne des grandes villes de France. Le poids des dépenses de personnel dans les dépenses de fonctionnement est resté stable, légèrement inférieur à 30 %."

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article