Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nos collègues en horaires variables à la DILT ont eu la surprise d’apprendre la suppression des jours de récupération, c’est-à-dire des 8 jours supplémentaires de RTT prévus en cas de dépassement des 39 heures hebdomadaires de travail en moyenne mensuelle.

A l’origine de cette annonce une note de l’ancienne directrice de la DILT .

Cette note précise « que lorsqu’ils sont en horaires variables, les agents ont la possibilité d’acquérir des jours de récupération, en plus des JRTT, dans la limite de 8 par an, en travaillant plus de 39 heures en moyenne mensuelle. Il est du devoir des encadrants de s’assurer que ces éventuels temps de présence correspondent à des besoins réels de fonctionnement du service. Ces jours ne sont pas automatiques. Si vous estimez que la charge la charge de travail de certains de vos agents sous votre responsabilité, nécessite une présence générant des jours de récupération (au-delà de 22 jrtt) , il vous appartient de demander au BRH un déblocage du compteur chronogestor de l’agent. Il convient donc que vous rappeliez cette règle de l’accord RTT »

Toujours zélés à rappeler les règles, au cas où des agents abuseraient, beaucoup moins zélés à rappeler nos droits et à respecter notre sécurité, c’est bien souvent le cas de nos responsables en matières de ressources dites humaines !

La note de la DILT

le protocole d'accord ARTT

Commenter cet article