Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suite aux mouvements de grève des agents des services sociaux parisiens (SSP et PSA) des négociations sont en cours pour la revalorisation indemnitaire des ASE, SMS et CSE parisiens (toutes directions confondues) dans le cadre du passage au RIFSEEP*.

Pour en savpoir plus sur le RIFSEP cliquer sur http://www.supap-fsu.org/2017/03/le-rifseep-qu-est-ce-que-c-est-le-regime-indemnitaire-tenant-compte-des-fonctions-des-sujetions-de-l-expertise-et-de-l-engagement-pr

Ce mercredi 3 mai, l’administration a rencontré les organisations syndicales pour leur faire des propositions de revalorisation, soit :

  • La mise en place d’un montant d’entrée de corps d’IFSE (englobant les principales primes) au seul bénéfice des nouveaux agents (soit 4928€ pour les SMS, 5114€ pour les ASE et 8850€ pour les CSE).
  • Une augmentation annuelle des moyennes indemnitaires de 430€ pour les SMS, 500€ pour les ASE et 840€ pour les CSE… sur 4 ans ( !!!), le calendrier d’évolution restant à fixer. Soit pour les SMS : 9€ d’augmentation annuelle jusqu’en 2021, 10€ pour les ASE et 17,5€ pour les CSE !!!!

Pour le SUPAP FSU, ces propositions ne sont ni acceptables ni respectueuses des agents et de leur travail, et nous l’avons fait savoir à l’administration. Engagé pour la défense du travail social au sein de la collectivité parisienne, le SUPAP FSU peut désormais poser un diagnostic clair :

La collectivité parisienne souffre de toute évidence de graves problèmes de mathématiques élémentaires et d’orthographe et confond, entre autre, les B avec les C : AIDONS-LA !

Parce que Bonnes, ça ne s’écrit pas avec un C !

Nous appelons l’ensemble des agents de la filière sociale (toutes directions confondues) à se tenir prêts à s’unir pour aller chercher la reconnaissance qui leur est due si l’administration ne revoie pas sa copie !

Commenter cet article