Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suite à l’élection présidentielle, de nombreux collègues se posent la question du maintien de l’A.R.E. (Aménagement des Rythmes Educatifs) sur Paris.

En effet, un décret pourrait paraitre cet été, laissant le choix aux communes, en concertation avec l’Education Nationale, de conserver ou de supprimer les trois heures d’accueil périscolaire qui leur incombent depuis 2013.

A Paris, la réforme ne sera pas remise en cause, comme l’indique Alexandra Cordebard, l’adjointe à la Maire chargée des affaires scolaires, de la réussite éducative et des rythmes éducatifs, dans l’article du Monde du 12 mai 2017 ci-dessous.

http://mobile.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/05/12/rythmes-scolaires-les-maires-s-interrogent-sur-la-carte-blanche-promise-par-macron_5126727_4854003.html

L’élue y déclare : « Aucune chance qu’à Paris on détricote quoi que ce soit. On est décidés à faire progresser ce qui est une réforme de justice sociale. »

Par ailleurs, compte tenu des délais extrêmement courts, il serait bien improbable de revenir en arrière pour la prochaine rentrée, alors que le marché avec les associations vient d’être renouvelé.

Pour la suite, l’éventuelle suppression de l’aide de l’état en 2019 pourrait changer la donne. Mais nous n’en sommes pas là.

DES TEMPS DE REUNIONS ASEM/ANIMATEURS

Enfin !!! Nous demandions ces temps de réunions communes entre les ASEM et les animateurs/trices depuis la mise en œuvre de la réforme. C’est une bonne nouvelle, même si il aura fallu attendre 4 années pour que cette demande évidente trouve une réalité pratique !

Après une expérimentation cette année sur le CASPE 18, le dispositif sera étendu à l’ensemble des CASPE l’année prochaine.

3 réunions annuelles d’1h30 pourront être organisées, sur le temps Education Nationale, par les REV avec l’ensemble des personnels Ville, animateurs/trices et ASEM, travaillant sur les T.A.P. (ateliers périscolaires du mardi et vendredi).

Paris, le 19 mai 2017

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article