Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

VAGUE DE CONTRACTUALISATION

Compte tenu des démissions ou réussites au concours d’adjoint d’animation, la DASCO peut procéder au recrutement de 125 contrats supplémentaires par rapport à l’effectif actuel.

105 contrats à 69,56% et 20 contrats à 50,62% sont proposés sur l’ensemble des 10 CASPE, en priorité pour les contractuels aux quotités inférieures. S’il n’y a pas assez de volontaires, ces nouveaux contrats pourront être proposés à des agents vacataires.

La nouveauté pour la prochaine rentrée, c’est que les contrats libérés, à l’exception des 24,10% et 36,16%, pourront être redonnés à d’autres collègues.

Par exemple, un contractuel à 50,62% évoluant vers un 69,56% libérera son contrat initial. Le contrat à 50,62% pourra alors être redonné à un contractuel à 24,10%, 36,16% ou à un agent vacataire.

Ce sont donc en réalité plus de 125 agents qui bénéficieront d’un nouveau contrat ou d’une augmentation de quotité.

Autre nouvelle positive, notre syndicat demandait depuis plusieurs années des possibilités de mobilités inter CASPE pour les animateurs contractuels. La DASCO envisage désormais cette possibilité, sous conditions, peut-être dès la prochaine rentrée et plus vraisemblablement pour la rentrée suivante, 2018-2019.

TITULARISATION  ADJOINT D’ANIMATION C2 INTERNE

Les lauréats du concours interne C2 A.A.A.S. (Adjoint d’Animation et d’Action Sportive) seront officiellement titulaires dès le 1er septembre 2017, sans être stagiaire pendant une année.

Seuls les lauréats du concours externe C2 et du recrutement C1 seront mis en stage 1 an.

Vous trouverez en pièce jointe le statut particulier des adjoints d’animation, dont l’article 8 de la délibération précise les modalités de nomination des agents.

REVALORISATION VACATIONS

Après la revalorisation récente du taux de vacation centre de loisirs et ateliers TAP au mois d’avril, c’est au tour des vacations interclasses, goûters récréatifs, études surveillées et ALEM/Coup de pouce d’être revalorisées.

  • La vacation interclasse passe de 10,75 à 11 euros brut de l’heure
  • La vacation goûter passe de 10,75 à 11 euros brut de l’heure
  • La vacation étude surveillée passe de 19,56 à 20,03 euros brut de l’heure
  • La vacation ALEM/Coup de pouce passe de 19,56 à 20,03 euros brut de l’heure

A noter, ces nouveaux taux seront effectifs sur la paie de juin des animateurs/trices vacataires, avec effet rétroactif au 1er février.

Ces revalorisations restent relativement faibles. Les taux horaires parisiens restent en effet bien en deçà de ceux de nombre de communes voisines (13,42 euros de l’heure pour les surveillances d’interclasse et 16,34 euros de l’heure pour les temps d’animation à Issy-Les-Moulineaux par exemple).

N’oublions pas que les vacations concernent toujours des milliers d’agents sur des postes permanents qui devraient être occupés par des fonctionnaires ou requalifiés en CDD puis en CDI au bout de 6 ans.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article