Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Gel des postes dans l’Education nationale, 120 000 suppressions d’emplois par ailleurs, gel du point d’indice, retour du jour de carence en cas d’arrêt maladie... Si on en juge par l’avalanche de mesures annoncées ces derniers jours par le nouvel exécutif, les salariés du secteur public seraient les premiers responsables de la dérive des déficits publics comme du manque de compétitivité de notre économie, avec leurs rémunérations trop élevées et leur nombre qui explose. Pourtant il n’en est rien. si l’on en croit la rédaction de la revue Alternative économique et les chiffres de la commission européenne. Si on rapporte en effet la rémunération (y compris les cotisations sociales) de tous les salariés du secteur public (Etat, collectivités locales et hôpitaux publics) à la richesse produite en France chaque année, on observe que ce taux est en baisse sensible et continue depuis quatre ans. Le niveau atteint cette année est nettement inférieur (de 0,7 point de PIB) au maximum qui avait été atteint en 1996 sous la présidence de Jacques Chirac et identique à celui de 1980 sous la Présidence de Valéry Giscard d’Estaing.

 

Commenter cet article