Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

 Faisons barrage à l’inculture, au sexisme  et à ses déguisements

défendons la bibliothèque des femmes !

La Bibliothèque Marguerite Durand n’appartient ni moralement, ni politiquement à la Ville de Paris, elle appartient à toutes les femmes, aux associations féministes, aux chercheuses et chercheurs du monde entier qui ont participé et participent à l'enrichissement des collections par leurs nombreux dons, à tous ceux qui veulent connaitre, étudier l’Histoire des Femmes,  apprendre de leurs luttes…

La Municipalité sous couvert de travaux veut déplacer la bibliothèque Marguerite Durand, et cacher la richesse de ce fonds au sein de la bibliothèque historique. Les espaces de consultation et de  conservation seront réduits et deviendront concurrentiels.  L’indépendance de cette bibliothèque sera remise en cause et assujettie aux décisions  d’une «supervisatrice».

Ne soyons pas naïfs, la Ville n’attend qu’une chose, le départ de sa directrice, qui travaille depuis des années, avec ses collègues,  au rayonnement de la bibliothèque. D’ors et déjà nous leurs apportons tout notre soutien. Personne ne doit se laisser aller à faire crédit aux insinuations distillées par la Mairie pour discréditer la responsable, notre collègue et par là même, l’établissement tout entier. On ne connait que trop bien ces procès en incompétence initiés contre les femmes par le machisme et le sexisme ambiant. C’est bien grâce à l’engagement professionnel de la directrice de Marguerite Durand, ses hautes compétences  que cet établissement  est   connu dans le monde entier , même si hélas , il est largement  méconnu par notre Adjoint  à la Culture,  notre Maire et  la Direction des Affaires Culturelles.

Les mauvaises intentions de la municipalité s’appuient sur une piètre connaissance du patrimoine et de son importance, un mépris certain pour le passé, la mémoire et la transmission, un dédain pour  le combat des femmes.

Pour nous SUPAP-FSU, il est clair que le combat des femmes et de tous ceux qui luttent pour l’égalité n’est ni terminé ni moribond ! 

L’histoire des femmes  se fait chaque jour  et c’est pourquoi nous ne voulons pas d’un fonds mort mais d’un fonds bien vivant. Pour vivre, il doit pouvoir s'accroître, ne pas être absorbé mais rester indépendant.  Nous rejetons totalement son enfouissement à la bibliothèque historique de la Ville de Paris.

Le SUPAP-FSU défendra jusqu'au bout, avec toutes les femmes, les associations, les syndicats, l’indépendance de cette institution, son rayonnement, sa pérennité et son développement. Car c’est bien d’une grande  bibliothèque ouverte sur «  la moitié de l’humanité  »dont notre pays a besoin et particulièrement quand les vents mauvais du conservatisme, du sexisme, du racisme, de l’ordre moral nous mordent la nuque.

Un collectif large initié par l’association Archives du féminisme vient de se mettre en place : Sauvons la BMD ! », pour que la Mairie de Paris renonce à ce projet et propose un lieu d’accueil offrant à la bibliothèque Marguerite Durand une véritable visibilité et des conditions de fonctionnement dignes. 

pour vous informer cliquer ici

Source : http://www.archivesdufeminisme.fr/actualites/sauvons-bibliotheque-marguerite-durand/
Archives du Féminisme - Tous droits réservés ®

Le SUPAP-FSU fait partie de ce comité. Il appelle l’ensemble des personnels des bibliothèques à  se sentir  concernés et solidaires.

Nous ne pouvons en effet accepter l’affaiblissement permanent  des valeurs de notre métier : transmissions, conservation, partage…

Nous ne pouvons accepter que l'ouverture du dimanche de la médiathèque Melville, se fasse en jetant dehors nos collègues de Marguerite Durand, ses collections.

La suppression d’un  jour de congé pour les  mères, la remise en cause du congé dominical, tout cela résonne bien avec la volonté d’effacer une bibliothèque dédiée aux femmes.

Nous ne laisserons pas faire !

5

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article