Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Par ailleurs, rétablir le jour de carence n’est dont en aucune manière une mesure juste, ni de bonne gestion!

 

Les partisans de cette mesure prétendent observer une hausse du nombre d’arrêts maladie depuis la suppression du jour de carence en 2013. Mais les mêmes oublient de dire que, de la même manière de ce qui s’observe dans le privé le nombre de jours, lui, n’a pas sensiblement augmenté, les arrêts pris étant plus longs car les personnels ont attendu d’être «plus gravement» malades pour s’arrêter. Quelle bonne politique de santé publique!

 

Le jour de carence constituerait une nouvelle amputation du pouvoir d’achat, venant s’ajouter à celles, déjà sans précédent, dues au gel de la valeur du point, à l’augmentation des cotisations retraites

Réduire les arrêts maladie? Chiche! En améliorant les conditions de travail, en renforçant la médecine professionnelle préventive.

Les liens entre absences pour raison de santé et mauvaises conditions de travail sont établis. La FSU exige des mesures concrètes pour améliorer la qualité de vie au travail dans

 

la Fonction Publique: c’est une question d’intérêt général.

Réduire les risques psycho-sociaux et la pénibilité, améliorer les conditions de travail: c'est par une politique de prévention que les absences se réduiront!

 

Voir ci dessous les explications de la FSU.

 

 

Les explications de la FSU

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article