Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

À périmètre constant, les crédits de la mission Travail et emploi passent de 15,4 milliards d’euros en 2017 à 13,9 milliards, soit une diminution de 1,5 milliard. La baisse est essentiellement liée à la réduction du nombre de contrats aidés, qui passera en 2018 à 200 000, exclusivement dans le secteur non marchand, pour une enveloppe de 1,4 milliard d’euros. Il s’agit d’une baisse d’un milliard d’euros.

200 agents en contrats aidés de la Ville de Paris et des associations, des membres d’associations et des agents de la Ville de Paris  solidaires ont manifesté l’après-midi du 10 novembre, inquiets sur leurs avenirs mais aussi contents de ne pas se retrouver seuls.

L’adjointe au Maire de Paris chargée de la vie associative, Pauline Veron  est passé à la manifestation pour soutenir les associations. Tout comme la direction des ressources humaines qui recevait le SUPAP-FSU et la CGT dans le cadre du préavis de grève déposé sur ce sujet, elle n’avait pas grand-chose a proposé pour le moment aux personnels de la Ville.

Des arbitrages sont en cours…. Sur quoi Motus et bouche cousue….Il est clair que certains services seraient gravement affectés par l’absence de contrats aidés. Selon la DRH, des CDD et des formations  pourraient être proposés pour certains dans l’attente de recrutement, peut-être dans les écoles e les collèges qui ne pourraient pas tourner sans nos collègues….pour les autres…

Selon la DRH, au moins 31 collègues  n’ont pas été renouvelés en novembre et décembre en raison des décisions de l’Etat

Voir ci-dessous les articles de presse

http://www.leparisien.fr/economie/baisse-des-contrats-aides-une-manifestation-pour-denoncer-un-massacre-silencieux-10-11-2017-7385706.php

https://francais.rt.com/france/45469-journee-noire-associations-manifestation-pour-defense-contrats-aides-paris-images

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article