Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

L’UNSA, la CFTC et l’UCP ont voté pour, le SUPAP-FSU a voté contre, la CGT, FO et la CFDT se sont abstenus

Pour  nous, ce projet reste flou et inabouti. 

Il s’est bâti sur 2 raisonnements :

  • la baisse à Paris des demandes de RSA  et
  • la prévision du développement  des demandes en ligne du RSA.

Le  document soumis au CT est quasiment identique  au document présenté au CHSCT du  4 octobre 2017 alors qu’il avait recueilli  unanimement  un avis  à  défavorable.

Par ailleurs, et  alors que  les fiches postes qui découlent du projet  de service ne nous ont  été transmises qu’entre les deux instances elles n’ont pas été proposées  à l’avis du CT.    « Cela risque de figer les fonctions et missions »  a rétorqué l’administration à notre demande.

Les conditions de mise en œuvre de cette réforme risquent  génèrent à la fois  l’inquiétude et une perte de  confiance chez  les collègues. 

  • Plusieurs fiches métiers se chevauchent et méritent une plus ample discussion. Nos interrogations portent en particulier sur l’accroissement de la  polyvalence des tâches notamment des agents d’accueil et adjoints administratifs
  • Les créneaux  sans rendez-vous  pour l’instruction et orientation méritent d’être limités.
  • La création d’une équipe sociale d’intervention mobile de 10 agents « prélevée » sur l’actuel  l’effectif budgétaire aura pour conséquence d’étendre  les absences au lieu d’y remédier.

Cette équipe aura un double objectif annoncé : « Appui à certaines fonctions et  garant du bon fonctionnement » Cette  ne pourra valablement  pallier aux absences de moyenne durée mais générer une déstabilisation des équipes elles-mêmes contractées et optimisées…ce qui générera d’autres absences.

Les capacités de l’administration à générer du temps et de la force de travail sans  agents supplémentaires ne sont pas infinies…Nous n’avons pas à la tête de la DASES des super-héros !

De plus de nombreuses questions  sont restées en suspens comme 

  • la prise en compte de la montée des compétences des agents,
  • le recrutement  lors des vacances de postes, 
  • les articulations de travail DASES-CASVP  etc…

Au regard du projet qui va continuer à évoluer nous demandons un bilan en CT à la fin  au 1er semestre 2018.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article