Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Notre syndicat a obtenu il y a 2 ans le bénéfice de l’APS annuelle et l’an passé l’accès aux prestations AGOSPAP pour les collègues vacataires ayant travaillé plus de 910 heures dans l’année.

L’an passé, 1240 vacataires avaient dépassé ce seuil de 910 heures annuelles. Ce nombre est en augmentation cette année avec 1323 collègues concernés. Plus d’un millier de vacataire de l’animation et plus de 250 gardiens remplissent les conditions.

COMMENT CA MARCHE ?

  • Pour le forfait APS annuel de 285 euros net, il suffit de transmettre une photocopie de carte de mutuelle 2017 à son UGD.
    La DASCO a communiqué l’identité des 1323 agents aux CASPE, mais tous n’ont pas été prévenus ! Un courrier devrait être envoyé aux bénéficiaires.
    Le versement sera effectif sur la fiche de paie de janvier 2018 pour ceux qui ont transmis le justificatif au mois de décembre.
    Pour ceux qui ont atteint les 910 heures courant décembre 2017, vous pouvez toujours transmettre le justificatif pour versement au mois de février
     
  • Pour l’AGOSPAP, les 1323 collègues ayant travaillé plus de 910 heures en 2017 ont des droits ouverts pour toute l’année, du 1er janvier au 31 décembre 2018. Ces droits comprennent :

Accès aux catalogues loisirs et juniors (réservation de séjours ou de logements)

Accès à la billetterie subventionnée (tarifs réduits pour spectacles, musées, cinémas, bases de loisirs, etc…)

Accès à diverses aides ou allocations (chèque cadeau naissance, chèque cadeau mariés ou pacsés, etc…)

Accès à l’arbre de Noël (jouet pour chaque enfant de moins de 12 ans)

Le SUPAP-FSU continuera de revendiquer l’abaissement du seuil de 910 heures pour accéder aux prestations APS annuelle et AGOSPAP. La Ville prétend que cela correspond à un mi-temps, alors que le contrat DASCO d’animateur à 50,62% représente 735 heures de travail annuel et qu’un temps plein à la Ville de Paris n’excède pas 1 550 heures annuelles, soit 775 heures pour un mi-temps !!! Nous allons saisir Christophe Girard, l’adjoint en charge des personnels sur cette question.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article