Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Lors d’une réunion  où participait notre syndicat. Madame Girard, secrétaire adjointe de la Ville de Paris a annoncé que le système en vigueur à la DPSP en cas de congés maladie allait être étendu à toute la Ville de Paris, en commençant par la DPE.

En cas de maladie, à la DPSP, Chronogestor est paramétré pour rendre redevables de 1h39 de travail par jour, en cas d’arrêt maladie inférieur à 5 jours, les agents travaillant 8h15 par jour sur la base de 33 heures en 4 jours.

Ainsi depuis l’instauration du jour de carence, les collègues non seulement ne touchent plus un centime en cas de maladie…mais doivent en plus du temps de travail à l’administration.

Nous alertons les collègues éboueurs de la DPE…Combien allez-vous devoir rendre de temps à l’administration pour une journée de 9 heures.

Nous alertons les collègues  de la DASCO qui travaillent dans les centres de loisirs… Combien allez-vous devoir rendre de temps à l’administration pour une journée de 10 heures ?

Nous alertons tous les collègues qui travaillent sur une semaine de quatre jours et notamment ceux de la DJS… ce système va-t-il être  étendu aux équipements sportifs ?

Pourtant la jurisprudence récente du Conseil d’Etat donne encore raison aux agents sur cette question.

Pourtant la jurisprudence de la Cour sociale de cassation est encore plus claire « les absences justifiées par l’incapacité résultant de maladie ou d’accidents ne peuvent faire l’objet de récupérations… Il s’agit de discrimination indirecte en raison de l’état de santé ».

Le « débat » continue avec la DRH avec laquelle une réunion est programmée… Espérons que cela ne soit pas un débat de sourds.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article