Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Plus de 12 000 parisiens demandent que le dispositif des vacances Arc-en-ciel soit maintenu pour que tous les enfants parisiens puissent continuer à bénéficier de vacances de qualité.

Ces séjours mis en place par la Mairie de Paris sont un gage d’égalité pour les 7000 enfants qui en bénéficient chaque année. Elles sont pour eux l’occasion de sortir de leur quotidien, de vivre en collectivité avec tout ce que cela peut leur apporter en termes de transmission de valeurs, d’expériences, de plaisir. Cette mesure brutale serait particulièrement délétère pour les familles les plus démunies, dont les enfants ne peuvent pas quitter la capitale sans cela. Elle fait suite à la suppression des séjours pour les enfants du personnel de la ville de Paris (gérés par l’AGOSPAP), au mois d’octobre dernier, et à la baisse régulière des budgets alloués aux classes transplantées. Signez la pétition ICI .

Les personnels des services sociaux s'opposent à cette suppression. Lire l'article ICI

Ce dispositif reposait en fait essentiellement sur 5 vacataires avec des contrats de 8 à 9 mois par an et deux fonctionnaires. 5 vacataires qui ont dû pendant 4 ans supporter de travailler dans une salle sans fenêtre avant de remporter la victoire de bénéficier d’un meilleur cadre de travail . Uns situation sur laquelle notre syndicat était intervenu en demandant  que nos collègues bénéficient aussi d'un travail à plein temps.

Voir aussi l'article détaillé d'une conseillère de Paris ICI

Prochain rassemblement :
ce mercredi 14 février à 17h30
Place de l’hôtel de ville

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article