Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Dans une interview publiée aujourd’hui dans Libération la Maire déclare que

« La ville de Paris est une machine de 50 000 fonctionnaires répartis en une vingtaine de directions. Dans l’élaboration du budget, certaines idées d’économies sont émises. En cherchant, certains ont pensé que la suppression des vacances Arc-en-ciel, qui concernent 4 000 familles par an, pouvait être une piste. J’ai dit niet. Les vacances Arc-en-ciel permettent à des petits Parisiens des classes moyennes, des catégories supérieures ou très populaires de partager ensemble des moments très forts. Ils ont beau n’être que 4 000 enfants, ce qui n’est pas beaucoup effectivement, mais moi, j’y tiens. Je ne suis pas pour qu’il y ait des dispositifs de ségrégation. »

Alors oui, faisons  redémarrer le dispositif dès 2018, en commençant par reprendre sur des emplois durables les cinq collègues vacataires à plein temps qui depuis des années font tourner le service et sans les compétences desquels cela serait impossible !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article