Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Avec les organisations Cfe/Cgc, Cftc, Cgt, Fa fp, Fo et Solidaires, CFDT et UNSA, la FSU appelle à une nouvelle journée de grève et de manifestations le 22 mai prochain car la Fonction publique est aujourd’hui clairement menacée.

Affaiblissement du dialogue social, recours accru au contrat et donc développement de l’emploi précaire, salaires «au mérite», «externalisation» de missions, abandon de «missions de services publics», non reconnaissance du travail des agent·es et de leurs qualifications, dégradation du pouvoir d’achat, «Plan de départs volontaires», prévision de 120 000 suppressions d'emplois en 5 ans dont 70 000 à la Fonction publique territoriale, toujours un agent sur cinq non titulaires sans perspective… voilà le nouveau monde en marche !

Ce que nous voulons :

Maintenir le statut général des fonctionnaires.

Le statut actuel de la Fonction publique permet toutes les évolutions nécessaires pour continuer d'adapter les services publics aux besoins de la population. Le Statut constitue un cadre d’exercice des missions de service public, protecteur pour les fonctionnaires, les usager-es et les cioyen-nes.

Conforter la Fonction publique et le rôle des agent·es, il faut:

une meilleure reconnaissance du travail et des qualifications des agent·es,

l’abandon des projets de suppressions de postes programmées sur le quinquennat,

des recrutements sur des emplois statutaires pour répondre aux besoins des services,

organiser des pré-recrutements,

mettre fin à la précarité (déjà plus de 800 000 agent·es aujourd’hui) et permettre la titularisation d'agent·es contractuels en ouvrant des concertations pour un nouveau plan de titularisation,

• développer la formation des personnels,

travailler à l'attractivité de la Fonction publique et permettre les mobilités choisies.

Peser sur la préparation du rendez-vous salarial prévu à la mi-juin, en exigeant :

une négociation salariale immédiate pour le dégel de la valeur du point d’indice,

• le rattrapage des pertes subies,

des mesures générales pour toutes et tous les agent·es permettant une augmentation significative du pouvoir d’achat,

• l’abrogation de la journée de carence.

La FSU reste vigilante et intervient sur tous les sujets pour que les mesures prises respectent l’égalité professionnelle et la favorisent.

Maintenir et Conforter les missions de service public

Dans bien des domaines, seuls l’État, ses services et les collectivités territoriales sont à même d’assurer des services au public dans des conditions de neutralité, d’égalité de traitement et de protection des plus faibles (action sociale, travail, emploi, insertion, logement, éducation,…).

Il ne peut être question de les désinvestir au profit de sous-traitants, du secteur marchand, ou de structures dépendantes de lobbying.

 

Tract FSU pour le 22 mai

Appel FSU à manifester le 19 avril

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article