Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

La FSU n'accepte aucun recul et juge nécessaire aujourd'hui de conforter la Fonction publique et le rôle des agent-es.

L’abandon au secteur privé de certaines missions actuellement assurées par les agents publics. Cela n’améliorera en rien les services aux usager-es et le coût sera tout aussi élevé pour eux voire plus puisqu’il s’agira de les rentabiliser. Mais bien sûr les actionnaires feront eux des bénéfices...

La mise en concurrence de services aujourd’hui assurés en partie par l’État et les collectivités : éducation, santé, transport... Ce qui n’offre aucune garantie d’amélioration des services au contraire puisqu’ils ne seront plus soutenus par l’État et ne seront plus tenus de répondre aux exigences de principes comme celui de l’égalité.

La réduction des moyens des services publics avec la suppression de 120 000 emplois dont 70 000 dans les collectivités territoriales sur les quatre prochaines années. C’est moins de services publics: horaires d’ouverture au public encore plus limités, nouvelles fermetures de services dans les zones rurales et dans les quartiers, nouvelles dégradations des conditions de travail des agents...

La réduction des protections des agents publics : recrutements de contractuels en lieu et place de fonctionnaires, c’est réduire les principes qui font la force de la Fonction publique pour les usager-es comme pour les agent-es : neutralité des agents publics, indépendance vis-à-vis des politiques, absence de corruption...

 

Comment se passer aujourd’hui de toutes et tous ces agent-es qui, chaque jour, font vivre la Fonction publique ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article