Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Les résultats du concours A.A.P. (Animateurs des Administrations Parisiennes) et la liste des candidats admissibles à l’oral du recrutement C1 A.A.A.S. (Adjoints d’animation et d’Action Sportive) sont tombés, entrainant satisfaction et soulagement pour certains, inquiétude et sentiment d’injustice pour d’autres.

Retrouvez ci-dessous notre analyse de ces résultats et nos demandes formulées à l’administration pour l’avenir.

CONCOURS A.A.P.

Lorsque nous avions obtenu la mise en œuvre d’ 1 REV/école sous trois ans, nous avions milité pour l’examen professionnel pour les DPA plutôt que le concours, en pointant le risque de perte de leur poste d’encadrant de plusieurs dizaines de DPA qui donnaient pourtant satisfaction à la DASCO. L’an passé, aucun REV intérimaire ou DPA n’avait perdu son poste, ce qui était une très bonne nouvelle.

Cette année, sur 52 postes au concours (47 en interne et 5 en externe), voici la répartition des postes occupés par les lauréats :

20 REV intérimaires, 2 DPA, 1 DPA renfort, 7 remplaçants de REV, 8 RPA et 14 adjoints d’animation « classiques ».

Nous n’avons pas de visibilité à l’heure actuelle, mais cela signifie que 29 collègues (remplaçants provisoires de REV, RPA et adjoints d’animation) vont prendre définitivement un poste d’encadrant en septembre.

Il faudrait donc que 29 postes de REV ou d’adjoints éducatifs de l’Action collégien soient libérés (retraite, disponibilité, détachement, passerelle vers la DAC, REV devenant CTAE ou CMF) d’ici septembre prochain. Nous avons demandé à la DASCO un état des lieux de la situation.

Nous espérons vraiment qu’aucun REV intérimaire ou DPA ne perdra son poste à la prochaine rentrée. Ce serait une catastrophe pour les agents concernés, dont les situations devraient être individuellement étudiées en C.A.P. (Commission Administrative Paritaire).

Une solution serait de placer provisoirement ces collègues sur un poste de REV en renfort sur des grosses structures style écoles polyvalentes.

Par ailleurs, nous avons demandé à la DASCO que les lauréats RPA ou adjoints d’animation n’ayant pas encore débuté la formation puissent bénéficier du premier stage théorique BAFD avant l’été pour pouvoir prendre leur poste de REV en septembre dans de meilleures conditions.

S’il était techniquement trop tard pour cette année, nous avons demandé à la DASCO d’anticiper cette question en réservant une ou plusieurs sessions BAFD au mois de mai ou juin pour les futurs lauréats 2019.

Enfin, vous trouverez, en pièce jointe, le formulaire d’inscription au test de sélection à la préparation au concours A.A.P. 2019. Attention, ce formulaire est à renvoyer avant le 22 mai, le test ayant lieu le 25 juin. Les candidats retenus bénéficieront de la préparation à partir de la rentrée de septembre.

RECRUTEMENT C1 A.A.A.S

La liste des 154 candidats admis à l’oral pour 50 postes a été publiée le 11 avril dernier.

Nous avions signalé ICI un nombre de poste bien trop insuffisant compte tenu du nombre encore important de vacataires travaillant sur l’ensemble des services qui pourraient être transformés en emplois titulaires. Ces 50 postes ne suffiront peut-être même pas à combler le nombre de départ (retraite, passerelle ou autres raisons) ! Nous demandons une augmentation conséquente du nombre de postes d’adjoints d’animation ouverts l’an prochain.

Nous réitérons également notre demande de concours C2 parallèlement à un recrutement C1, (comme cela avait toujours été le cas précédemment avec le concours échelle 4 et le recrutement échelle 3). Le concours C2 assure en effet un déroulement de carrière plus avantageux et garantit une sélection plus juste des candidats.

100 postes en C2 et 100 postes en C1 sont à notre avis un minimum pour couvrir le besoin de notre service public.

Comme les années précédentes les appels de candidats non retenus se multiplient au syndicat pour nous faire part d’un sentiment d’injustice profonde ressenti. Les collègues ne comprennent pas sur quels critères se base l’administration pour retenir ou écarter telle ou telle candidature. Nous non plus !

Effectivement, comment est-il possible de ne pas sélectionner pour l’oral des candidats BAFD complet remplaçants réguliers de REV ? Comment ne pas sélectionner des candidats ayant réussi le test de préparation au concours AAAS et fourni de multiples recommandations de directeurs ? Désolant et décourageant pour ces collègues !

Enfin, un mot sur le problème de calendrier signalé par l’ensemble des professionnels depuis des années. Les oraux d’admission auront lieu les 24, 25 et 28 mai prochain. La constitution des équipes d’animation sera donc comme tous les ans bien trop tardive pour permettre une anticipation de la prochaine rentrée : tenue de réunions, élaboration du projet pédagogique avant le premier jour de fonctionnement, ETC, ETC…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article