Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Une délégation CGT ; SUPAP ; FO a été reçue par la direction de Paris Musées au siège 27, rue des Petites Ecuries, ce matin de 10 h à 12h ; la Directrice elle-même menant les discussions pour la partie patronale, dans le cadre du préavis commun déposé pour jeudi 17 mai pour les agents du Petit-Palais.

Ceux-ci avaient mandaté l’Intersyndicale pour exposer, avec un cahier revendicatif exhaustif, leurs problèmes dont la principale cause repose sur les problèmes d’effectifs et de rythme de travail mais aussi sur de graves lacunes organisationnelles et matérielles, mais en point d’orgue et avec constance, le manque de considérations de Paris Musées vis-à-vis de leur situation de travail.

Force est de constater que la Direction, ne disant certes pas non à tout, n’a pris en compte que les aspects matériels les plus évidents et donc les plus visibles comme le manque de signalétique pour les visiteurs, ou l’absence de casiers vestiaires, bien utiles lors des pics d’affluence…

Sur les effectifs (élément déclencheur du conflit) la Direction fait la sourde oreille considérant qu’il y a des « effectifs cibles » qui sont remplis, voire dépassés !! Les agents n’en piperont mots, entendant bien au quotidien les douleurs que leurs corps expriment, épuisés par les longues journées.

Idem pour les problèmes des caissiers, les arguments de nos collègues confrontés à des surcharges de travail et au stress en raison de l’affluence croissante et à une plus grande fréquence des événements culturels et des expositions sont balayés au prétexte que leur situation aurait été déjà examinés lors des discussions avec les organisations syndicales pendant plusieurs séances de « concertation » ; les syndicalistes présents ont rappelé leur opposition constante aux projets modifications des cycles de travail à la fois pour les caissiers mais aussi pour la surveillance.

La délégation CGT ; SUPAP ; FO doit donc faire un constat de non-prise en compte des revendications et ne peut que rappeler les termes du préavis de grève déposé pour jeudi 17 mai .
Par ailleurs, nous rappelons notre évidente solidarité avec nos collègues et camarades des Catacombes dont le combat est commun et les revendications pour les effectifs et la dignité au travail sont nôtres.

Camarade, l’intersyndicale t’invite à participer à la manifestation de convergence des musées, déposée par la CGT auprès de la préfecture de police à l’initiative des grévistes des Catacombes, de la Crypte et du musée Zadkine !

Rendez-vous JEUDI 17 MAI dès 15h à la place du Châtelet

Départ vers le siège de Paris Musées à 15h30

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article