Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Dans la nuit de vendredi à samedi, vers 3h20, il n’aura fallu que 4 minutes au Gouvernement pour « faire sauter un verrou » selon la Gazette des communes. L’Assemblée nationale, à l’occasion de l’examen du projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » a adopté 3 amendements visant à ouvrir, sans conditions ni quotas, le recrutement de contractuels pour pourvoir les postes d’encadrement supérieur dans les trois versants de la fonction publique. Une mesure qui concerne 7 000 postes présentant un caractère de détachement fonctionnel dans la territoriale (350 postes pour l’hospitalière, 2 685 postes pour l’Etat). 

Ces mesures ne sont pas transposables immédiatement à la Ville de Paris.

La FSU a vigoureusement protesté contre cette méthode et  le contenu de cette décision. Nous partageons en grande partie les arguments de l'association des administrateurs territoriaux exposés ci- dessous.

 Voir  ICI  l'article de la Gazette des communes .

L'examen du texte par les sénateurs s'effectue maintenant en commissions et se suivra, mardi 10 juillet, en séance publique avant discussion en commission mixte paritaire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article