Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Les bibliothécaires ont été amenés  à occuper des postes anciennement pourvus par les conservateurs de catégorie A mais avec des indices moindres et un régime indemnitaire plus faible.

Ce mouvement est en train de s’amplifier : aujourd’hui la dégringolade se poursuit par le remplacement des postes de bibliothécaires par des ASBM de classe E ou même sup.

Voir les fiches de postes Courcelles, Drouot et auparavant Rimbaud Amélie Château d’eau, Sorbier  …

Ainsi à Courcelles avant 1989 on avait un Conservateur puis un bibliothécaire et aujourd’hui c’est  un ASBM S ou E

Où disparaissent ces postes de Conservateurs et de Bibliothécaires ?

Vont- ils  se substituer à  des postes de Conservateurs  comme c’est le cas  à George Brassens?

Ce processus  lucratif  pour la Ville est  par contre très  négatif pour les personnels des bibliothèques car au lieu de permettre un déroulement de carrière vers le haut, la déqualification des postes entrainent  plus de responsabilité pour moins de reconnaissance. 

Moins de conservateurs = moins de promotions pour les bibliothécaires

Moins de bibliothécaires = moins de promotions pour les ASBM en A

Les fonctions occupées vont déterminées les promotions à venir et fermer des possibilités de déroulement de carrière pour ceux qui n’occupent pas ces postes.

Pour Le SUPAP –FSU il faut repyramider la filière.  En finir avec la vacance des postes de Conservateurs,  développer le corps des bibliothécaires pour répondre aux nouvelles exigences du métier, renforcer le corps des ASBM par la réduction du corps des AASM.

Nos métiers sont de plus en plus difficiles et demandent de  plus en plus de compétences : numériques, informatiques,  bibliothéconomiques, sociales, médiation ETC…

Ce n’est donc pas le moment de déqualifier les personnels des bibliothèques bien au contraire !

S’il y a des personnes à disqualifier ce sont bien ceux  qui prennent des décisions contre les personnels, ceux qui ne sont jamais là pour faire face aux problèmes !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article