Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

La Maire de Paris avait missionné un haut fonctionnaire sur la délicate question d’une éventuelle évolution de l’armement de certains personnels municipaux. Le rapport relatif à cette mission sera présenté et donné aux organisations syndicales ce vendredi 8 juin.

Sur les armes de poings, soyons très précis : nous sommes contre car trop dangereux pour tout le monde.

Pour les policiers eux même qui pourtant ont été formés dans des écoles et qui ont suivi un long cursus de formation:

  • Risque de « bavure » dans un moment de stress ou de danger mal contrôlé générant un instant de panique ;
  • Être une cible potentielle car armés… Liège cette semaine avec deux policiers tués avec leur pistolet de service…
  • La violence entraine plus de violence et au bout du chemin : des traumatismes et parfois la mort.

Pas d’amateurisme ni de racolage d’aucune sorte sur un sujet aussi grave !

Faut-il rappeler qu’en Angleterre la très grande majorité des policiers ne sont pas armés et pourtant les « bobbies » sont efficaces et très respectés. Alors : les discours populistes, sécuritaires à base de « flingues » nous ne les cautionnerons pas.

Concernant une évolution de l’armement non létal qu’il y ait une réflexion sur une éventuelle évolution de la dotation pourquoi pas, mais cela mérite un débat approfondi !

Dans l’armement non létal : il y a le pistolet à impulsion électrique dont l’emploi à parfois été mortel (problème cardiaque)….cela devrait donner à réfléchir ! Et pour ceux qui accepteraient avec légèreté ce risque pour les autres, qu’ils n’oublient pas qu’au terme d’une procédure administrative il y a souvent la révocation !

Un dernier point, un « armement » plus conséquent, pourrait par la suite, servir de prétexte pour une diminution du temps d’EPP (sport, self-défense..) . Certes, dans un premier temps l’administration et les amateurs de « flingue » affirmeront qu’il n’en est rien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article