Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Substitution : victoire du SUPAP-FSU pour les agents.

Les agents d’accueil et de surveillance en 4x3 (8 H 15) n’auront plus de suppression de journées dites « zéro » en cas d’arrêt maladie ; c’est à la demande du SUPAP-FSU que ce jeudi 12 juillet 2018 le Comité Technique Central de la Ville de Paris s’est réuni pour officialiser le principe de substitution.

Concrètement – la substitution – cela veut dire qu’une journée d’arrêt maladie sera comptabilisée 8 heures 15 au lieu de 6 heures 36 et que le compte débit/crédit sur Chronogestor restera neutre alors que précédemment les agents devaient « rendre 1 heure 39 » par journée d’arrêt maladie.

Ne pas confondre les 33 heures hebdomadaires qui correspondent au temps qui est payé c’est donc le temps qui est dû avec les 37 heures hebdomadaires règlementaires qui incluent 4 heures avancées par l’agent et rendu sous la forme de JRTT. Évidemment les journées d’arrêts maladies ne génèrent pas de RTT puisque le temps produisant la RTT n’a pas été avancé.

Souvenez-vous, à la DEVE nous avions été le seul syndicat à nous battre, à la DPSP nous avons encore été seul sur ce dossier. Mais peu importe, le combat est plus long certes, mais le bon sens finit par l’emporter et c’est bien là l’essentiel.

IMPORTANT : il a été décidé que les compteurs débiteurs des agents seraient remis à zéro et sans délai sur l’antériorité des journées de maladie ayant généré un débit.

Le SUPAP-FSU a demandé que les journées injustement retirées et également récupérées sur du temps (de repos hebdomadaires, des CA, des RC) soient recrédités sur le compte des agents et cela depuis le 1er janvier 2017.

Nous avions fait une demande similaire et obtenu gain de cause lors du CT de Direction de la DPSP pour la période du 16 septembre 2016 au 1er janvier 2017, (demande appuyée par Madame la Maire Mme BROSSEL Colombe).

Donc quand la Ville veut elle peut !

Le SUPAP-FSU a également obtenu que des rencontres aient lieu avec la DPSP  pour régler les situations particulières d’agents au compte chronogestor débiteur. La DPSP s’est engagée à avoir une oreille attentive aux difficultés que pourraient rencontrés les AAS espaces verts. Aucun agent ne doit être « oublié » dans la restauration de son compte Chronogestor : pas de petites méchancetés locales ; de la hauteur et du professionnalisme.

Le SUPAP-FSU a  fait part, au CT central de sa conviction que des problèmes similaires existaient très probablement pour les ISVP,  ASP, CDN, AAS mairies et bâtiments selon les cycles de travail. La Ville s’est engagée à ouvrir des groupes de travail pour étudier ces questions ! Dont acte.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mamadou siby 23/08/2019 16:30

Madame,Monsieur
Je vous propose ma candidature une poste Agent d accueil et de surveillance-parcs et jardins.
actuellement je suis eboureur à la ville de Paris