Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Un long chemin parcouru et bientôt le bout du tunnel

Le SUPAP-FSU a travaillé pour obtenir que les CDN soient encadrés uniquement par des CDN.  C’est ainsi que 16 ISVP ont dû laisser la place à des AASP médiation et à de nombreux Faisant Fonctions. Dans la continuité de cette première victoire, des postes de TTPS ont également été acquis. La reconnaissance du métier desmédiateurs sociaux est aussi, et pour une part importante, la conséquence d’avoir fait le choix de faire siéger des CDN en CAP, en CT et en CHSCT.

Le SUPAP-FSU a demandé et obtenu de la Municipalité que soit réalisé un audit sur le métier, les missions et les évolutions souhaitables dans l’intérêt de tous. Cet audit a été réalisé par l’IGS. Le SUPAP-FSU est en accord avec l’essentiel du constat et les pistes de réflexions proposées.

Au terme de cette première phase, et après plusieurs audiences syndicales, il a été convenu que des groupes de travail devaient réfléchir aux évolutions fonctionnelles et structurelles nécessaires. Le travail de ces groupes est terminé ! Enfin !

Et maintenant ?

Les autorités municipales et administratives vont devoir se positionner et faire part de leurs propositions. Pour les réformes concernant les missions, les effectifs, le territoire, le maintien ou la fermeture de certaines bases, la création ou non de brigades d’interventions, vient maintenant le temps de la concertation avec les partenaires sociaux.

Et les agents ? Il faut également une réforme en profondeur du statut, du recrutement et du salaire.

Le SUPAP-FSU revendique et a demandé lors d’un entretien à l’hôtel de Ville le jeudi 12 juillet :

  • Salaire : Une homologie totale avec les collègues ISVP : seulement deux grilles indiciaires, le C2 et le C3  et le même régime indemnitaire.
  • Carrière : Que tous les responsables de bases et leurs adjoints du fait de leurs fonction d’encadrant soient requalifié en catégorie B comme nous l’avons déjà obtenu pour les responsables des brigades des cimetières.
  • Recrutement : un cursus universitaire existe pour le métier de médiateur, le recrutement doit aussi, dans une mesure à définir, prendre en compte cette réalité.

Les acquis professionnels des collègues exerçant le métier de médiateur social depuis plusieurs années doivent être reconnus et valorisé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article