Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Le 28 juin 2018, les conseillers logement de la Ville de Paris étaient en grève pour lutter pour un meilleur accueil du public et une reconnaissance réelle de leurs compétences et des difficultés de leur métier.

La manifestation a mobilisé un grand nombre de conseillers logement, une moyenne de 25 agents a été atteinte.

Une délégation constituée des représentants du personnel et accompagnée de conseillers logement a été reçue par la direction vers 10h30.

Lors de cette entrevue d’une durée de deux heures, nous avons pu exposer oralement les deux sujets qui  tiennent à cœur les conseillers logement :

  • La modification des conditions d’accueil des demandeurs de logement par la mise en place de la réception uniquement sur rendez-vous tout au long de la journée.
  • Une revalorisation significative de la rémunération et une amélioration tant statutaire qu’indemnitaire par la reconnaissance de la technicité du travail et des fonctions exercées.

Sur le premier point, la direction a tenu à nous rassurer sur le fait que la réception des usagers sur rendez-vous tout au long de la journée sera enclenchée dès janvier 2019,  mais qu’un phasage leur est nécessaire pour informer les usagers sur la réception sur rendez-vous tout au long de la journée.

La mise en place de la réception des usagers sur rendez-vous débutera donc pour la rentrée mais uniquement l’après-midi.

Sur ce premier point, la question de la sécurité a été évoquée et les conseillers logement ont demandé à notre direction - par la voix de leurs représentants - d’être accompagnés uniquement pendant la période de phasage (septembre à janvier) par des agents de sécurité de la DPSP.

Ces agents seraient positionnés en fin de matinée, à l'entrée de l'antenne logement, pour orienter et accompagner les demandeurs qui ne pourraient pas être reçus du fait de l'affluence vers l'accueil de la mairie où les agents de la DDCT leur proposeront de prendre un rendez-vous en ligne sur les bornes mises à disposition.

Sur le second point, la direction ne cache pas sa volonté de faire progresser « collectivement » la rémunération des conseillers logement, en ajoutant qu’elle n’était pas opposée sur l’ouverture de discussions pour améliorer significativement la reconnaissance statutaire et indemnitaire des conseillers logement.

Elle nous a d'abord annoncé qu'une légère amélioration de la rémunération des conseillers logement avait été obtenue grâce à la mise en place de la nouvelle bonification indiciaire (N.B.I) dite « complexe », équivalente à 2 points de N.B.I supplémentaires, rétroactive au 01 janvier 2018.

Collectivement ? Notre direction nous informe que la reconnaissance statutaire et indemnitaire des conseillers logement ne relève pas de son ressort mais de la compétence de la direction des ressources humaines de la Ville avec laquelle ces questions devront être traitées en partenariat.

Les représentants de l’intersyndicale SUPAP-FSU / UCP / UNSA ont proposé d'entamer les discussions statutaires et indemnitaires en organisant une réunion quadripartite (D.L.H / D.R.H / conseillers logements / représentants du personnels de l’intersyndicale) sous la forme d’atelier.

L’intersyndicale SUPAP-FSU / UCP / UNSA  tenait à vous rendre compte de cette dernière ambassade qui a reçu une bonne écoute de la part de notre direction et qui va donc dans le bon sens pour les Conseillers Logement de la Direction du Logement et de l’Habitat.

Des avancées significatives ont déjà été obtenues avec l'accueil exclusivement sur rendez-vous à partir de janvier 2019, mais tout reste à faire pour améliorer les revendications statutaires et indemnitaires des conseillers logement.

Nous vous tiendrons informés et restons mobilisés.

L’intersyndicale SUPAP-FSU / UCP / UNSA 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article