Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Avec la mise en œuvre de l’ARE en 2013, nos missions ont considérablement évolué.

Notre travail est indispensable sur les différents temps dans les écoles maternelles. Nous subissons un morcellement de notre activité professionnelle : assistance à l’enseignant en classe, hygiène des enfants sur le temps scolaire, animatrice, gardienne, nettoyage des locaux, etc...

Malgré la création de 400 postes de titulaires depuis 2013, beaucoup d’entre nous sont épuisées par cette nouvelle organisation et l’on constate une forte augmentation des arrêts de travail et de la souffrance au travail pouvant mener à des situations de burn-out.

Cette situation est aggravée par le non remplacement par la DASCO des ASEM absentes (arrêt maladie, accident de travail, formation, décharge syndicale, etc…) ce qui a un impact évident sur la charge de travail des collègues, qui finissent souvent par avoir des problèmes de santé et tomber malades à leur tour !

HYGIENE DES ENFANTS SUR LES TEMPS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES : LES AREM SONT INDISPENSABLES !

Attention, la direction a indiqué lors de la dernière réunion sur le règlement de service de l’animation du 5 juillet 2018, son souhait que les personnels en charge des enfants, ASEM et animateurs, soient responsables de l’hygiène des enfants sur le temps d’interclasse.

Cela signifie que les animateurs durant tout l’interclasse et nous, durant notre heure d’animation serions responsables de l’hygiène des enfants !

Notre syndicat ne pourra valider cette proposition de la DASCO qui est inacceptable pour nous qui n’exerçons plus ces missions depuis la mise en œuvre du nouveau règlement de service validé en juin 2013, mais également pour les personnels d’animation.

C’est pourquoi nous demandons à la DASCO l’extension du contrat des AREM/ATEC. Cette solution aurait plusieurs avantages :

-Augmenter le temps de travail et donc la rémunération de ces collègues en situation de précarité

-Faire exécuter les missions d’hygiène par des collègues formés et déchargés d’enfants

-Compléter les agents déjà en place pour l’entretien des locaux de la maternelle

REMPLACEMENTS DE LOGE ENTRE 11H30 ET 13H30 :

INACCEPTABLE !

Nous avons récemment alerté la direction sur le problème des remplacements de gardiens le midi, voir  ICI pour lesquels nous sommes mobilisées durant notre heure d’animation ou notre heure de coupure méridienne. Dans les deux cas, cela ne va pas et participe au stress et à la fatigue que nous accumulons.

Nous avons demandé à la direction de résoudre le problème dans les écoles concernées. Merci de nous contacter si vous êtes toujours confrontées à ces situations. Nous interviendrons auprès de la direction.

LES REVENDICATIONS DU SUPAP-FSU POUR LES ASEM

Notre syndicat porte de nombreuses revendications pour les ASEM qui permettraient la reconnaissance de notre métier et l’amélioration de nos conditions de travail :

-1 ASEM par classe.

-La titularisation des ASEM contractuelles à temps complet.

-Une prime d’exécution des missions identique à celle des animateurs, soit 950 euros annuels au lieu des 500 actuellement versés aux ASEM.

-Un temps de pause/installation/concertation avant les ateliers de 14h45 à 15h les mardis et vendredis avant les TAP

-La création de brigades volantes pour assurer le remplacement des collègues absentes pour diverses raisons

-L’extension des possibilités de passerelle vers le corps des adjoints d’animation

RAPPEL DES AVANCEES PROPOSEES ET OBTENUES

PAR LE SUPAP-FSU POUR LES ASEM

-Le choix des horaires (7h45-16h45 ou 8h15-17h15)

-Les passerelles vers le corps des adjoints d’animation

-La participation, sur leur temps de travail, à 3 réunions d’1h30 de préparation et de suivi des ateliers TAP à partir de la rentrée 2018-2019 (REV/ASEM/Animateurs).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article