Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Lors de son intervention devant 2024 maires réunis à l’Elysée mercredi 21 novembre, Emmanuel Macron a proposé à nouveau une gestion différenciée « des trois fonctions publiques » et la décorrélation du point d’indice.

Devant les maires, le président de la République a relancé le débat sur le décrochage des « trois fonctions publiques » et la décorrélation du point d’indice, c’est-à-dire des augmentations du point d’indice qui pourraient être différentes selon les fonctions publiques. 

Devant la levée de bouclier unanime à la fois des organisations syndicales, des associations professionnelles de territoriaux, et des employeurs territoriaux eux-mêmes, le gouvernement avait reculé sur cette question du point d’indice….un recul qui n’était donc que provisoire.

Macron a par ailleurs réaffirmé une plus grande ouverture aux contractuels « hors du cadre de la fonction publique territoriale ».

Il est aussi bien décidé « à mettre les pieds dans le plat » sur les 35 heures dans les collectivités…comme si nos conditions de travail n’étaient pas assez dégradées ! Des conditions de travail dont il semble ne rien vouloir connaître !

Voter pour toutes les listes présenté par le SUPAP-FSU, c’est refuser ce programme mortifère pour la Fonction publique !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article