Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Lundi matin a été rendu public sur France Inter et Médiapart un appel de 250 personnalités appelant à marcher le 24 novembre pour dire Stop aux violences sexistes et sexuelles. 

Voir l'appel en pièce jointe.

Depuis cet appel a été soutenu par de nombreux responsable de syndicats qui affirment

 

Au travail, dans le secteur privé ou dans la fonction publique, les femmes ne sont pas épargnées par le sexisme et les violences sexuelles. 80 % d’entre elles déclarent y avoir déjà subi des propos sexistes (enquête du CSEP, 2015), 32 % du harcèlement sexuel ou une agression sexuelle (IFOP, 2018). Plusieurs milliers de femmes sont violées chaque année sur leur lieu de travail (CVS, 2017)

Le 24 novembre, nous syndicalistes  marcherons, partout en France, pour dire stop aux violences sexistes et sexuelles que subissent les femmes au travail. Nous marcherons pour exiger des règles strictes dans les entreprises, afin de protéger les femmes de ces violences, et la mise en place de moyens de prévention et de contrôle. Nous marcherons pour exiger la création d’une obligation de négocier sur les violences sexistes et sexuelles sur tous les lieux de travail. Nous marcherons pour exiger de l’Etat employeur une exemplarité dans la fonction publique. Nous marcherons pour qu’en 2019, l’Organisation Internationale du travail (OIT) adopte une nouvelle convention contre les violences et le harcèlement au travail.

Nous marcherons parce qu’aucune femme ne doit être victime de violences sexistes et sexuelles. Ni au travail ni ailleurs.

Parce que nous ne voulons plus de ces violences.

RDV à Paris, à 14h,  place de l'Opéra et partout en France

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article