Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Faute d’adhérents en nombre suffisant, nous ne pourrons pas présenter de candidats à vos suffrages dans les commissions administratives paritaires des attachés, des ingénieurs, des architectes voyers, des administrateurs.
 
Nous le regrettons car nous sommes inquiets des conditions dans lesquelles vous exercez actuellement vos missions. La surcharge de travail, les difficultés, voire l’impossibilité à mettre en œuvre de manière satisfaisante les objectifs fixés sont devenues la règle et non l’exception.
 
Notre fédération, la FSU, est majoritaire ou fortement représentée parmi les cadres A administratifs et techniques dans de nombreuses collectivités territoriales où elle est présente et dans certains secteurs de la Fonction publique d’Etat.
 
Nous défendons l’ensemble des personnels avec le souci du respect des principes de carrière inhérent au statut de la fonction publique et le souci du respect des modalités d’attribution et de répartition des régimes indemnitaires prévues par les statuts.
 
Mais, la municipalité parisienne a depuis longtemps, en particulier dans la filière administrative, favorisé un régime d’attribution des primes, certes élevé pour une partie des cadres, mais très inégalitaire et sans aucune transparence. Sur ce point, le Préfet, saisi par notre syndicat sur les conditions d’attribution du RIFSEEP a répondu que la Ville de Paris pouvait s’affranchir des critères d’attribution nationaux. Le seul critère qui s’imposerait, selon lui, au Conseil de Paris en matière de régime indemnitaire serait « le respect du principe constitutionnel de clarté et d’intelligibilité de la norme » !
 
Nous défendons une logique de services publics chargés de répondre aux besoins sociaux présents et à venir et d’assurer, en dehors de la logique de profits, l’accès de chacun tout au long de la vie à des services essentiels. Ces principes sont sapés par les diktats du libéralisme économique, et s'y substituent la concurrence et le profit pour quelques-uns.
 
Malheureusement, les administrations parisiennes cèdent à des logiques de privatisation, souvent rampantes et de partenariats public/privé pas toujours bien maîtrisés. La municipalité parisienne a en effet fait choix fait le choix de ne pas donner les moyens matériels et humains suffisants aux services, notamment en privilégiant le redéploiement des effectifs et de polyvalence qui met à mal les conditions de travail et les métiers de nombreux agents de la catégorie C aux A+.
 
C’est dans ce cadre que nous considérons que le recours aux chargés de mission et contractuels est très excessif et détourne la loi et que le nombre de postes offert à concours a été très insuffisant.
 
Ce sont les raisons pour lesquelles avec l’UCP et la CGT nous sommes opposés à la dernière réforme des cadres A et A+ techniques.

Vous savez que les agents de la Fonction Publique ont besoin de syndicalisme. C’est d’ailleurs pourquoi, vous participez plus que d’autres catégories professionnelles aux élections professionnelles.

Vous avez été à même d’apprécier nos interventions dans les directions, ou encore notre guide des carrières et notre site internet.

C’est pourquoi, nous vous invitons à voter pour nos listes dans les directions et au comité technique central pour nous donner les moyens d’être plus efficaces pour la défense du service public et celle de tous les agents de la catégorie C à la catégorie A, titulaires et non titulaires.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article