Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Depuis plusieurs mois déjà, l’encadrant responsable de la brigade des carrières n'hésite pas à dépasser les limites légales de ses fonctions. Son attitude autoritaire dégrade de manière dramatique la qualité de gestion de cette Brigade qui a plus d’un siècle d’existence.

Averti de la situation, le syndicat SUPAP-FSU, dès 2017 a alerté la Direction lors d’un premier tract titré « On ne veut plus rester au fond du trou ». Malheureusement la situation n’a fait que se dégrader depuis : réflexions désobligeantes, dénigrement du travail des agents et sur le plan personnel, brimades, pressions psychologiques, qui entrainent de nombreux arrêts maladie liée à la souffrance psychologique des agents dans une situation de surcharge de travail.

Après plusieurs alertes de la hiérarchie et un mouvement d’arrêt de conduite, le  SUPAP-FSU accompagné d’agents de la brigade et d'un représentant de la CGT et de la CFTC a enfin pu être reçu en audience le16 novembre 2018 par M. Colas Hennion chef de service de l’Inspection Générale des carrières depuis 3 mois et par la sous directrice chargée des ressources humaines de la DVD.

Nos collègues de la brigade de l’Inspection Générale des carrières demandent de ne plus être sous l’autorité du chef de la subdivision patrimoine et que l’encadrement de cette  brigade soit confiée à un autre cadre de l’IGC. La demande de nos collègues est légitime, au bout de plusieurs mois de souffrance suite aux agissements en toute impunité de cet encadrant.

L’appel au service de médiation proposé par la direction ne peut être une solution aux difficultés des personnels face à un encadrant qui déclare que «  la brigade lui appartient et qu’il en fera ce qu’il en voudra ». Le service public ne doit plus être son service privé !

Ce n'est pas admissible pour nos collègues !

Le syndicat du SUPAP-FSU a envoyé une demande d'audience à la directrice de la DVD  pour qu’elle puisse se rendre compte par elle-même de la gravité de la situation. Nous attendons sa réponse...

Madame la directrice aidez-nous à sortir nos collègue du trou dans lequel l’encadrement les a enfoncés !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article