Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

L’ÉQUIPE DES GARDIENNES DU SUPAP-FSU VOUS PRÉSENTE SES MEILLEURS VOEUX ET VOUS SOUHAITE UNE BELLE ANNÉE 2019

Suite à nos visites dans les écoles, vous nous avez questionnés sur des points précis. Il nous semblait important de lister les questions le plus fréquemment posées et d’y apporter des réponses concrètes.

JOURNÉES DE FORMATION OU DE PRÉPARATION À CONCOURS

Lorsque vous êtes convoqué(e) à une formation ou à une préparation à concours, certaines CASPE vous demandent d’assurer votre loge avant (de 7h à 8h) et/ou après (de 18h à 19h). Ce n’est pas normal ! La réglementation sur le temps de travail n’est alors pas respectée.

La journée de formation ou de préparation doit remplacer la journée normalement prévue. Nous sommes intervenus sur ce sujet auprès de la DASCO. La direction nous a donné raison et des consignes ont été passées à l’ensemble des CASPE.

Donc, si vous êtes en formation de 9h à 17h, vous vous rendez directement à votre formation pour 9h et vous avez terminé votre journée de travail à 17h. Il incombe aux CASPE d’assurer votre remplacement en loge sur l’intégralité de la journée.

REMBOURSEMENT DE TRANSPORT

En lien avec la question précédente, nous avons interrogé la DASCO sur le remboursement de transport des gardiens logés pour ces journées (formation, préparation à concours, mais aussi rendez-vous à la médecine de la Ville, etc…).

Les gardiens logés ne bénéficiant pas du remboursement de transport mensuel comme les autres fonctionnaires de la Ville de Paris, nous demandons qu’ils bénéficient d’une compensation financière ponctuelle pour ce type de situations.

La question se pose également pour les gardiens logés travaillant sur une autre école, qui selon l’éloignement entre leur logement et leur lieu de travail, devrait bénéficier le cas échéant d’un remboursement de transport mensuel régulier.

Nous attendons un arbitrage de la DASCO sur ces questions.

ANTICIPATION DES 5 JOURS DE CONGÉS EN PÉRIODE SCOLAIRE

De nombreuses gardiennes demandent à pouvoir anticiper les 5 jours, en travaillant par exemple une semaine pendant les vacances de février. Cela leurs permet d’avoir un crédit de 5 jours à poser en période scolaire selon leurs besoins.

Certaines CASPE acceptent déjà cette pratique. Nous avons demandé à la DASCO que cette modalité soit étendue à l’ensemble des circonscriptions.

JOURNÉES DE GRÈVES

Lorsque vos collègues  ATE/ASEM sont grévistes et que vous ne l’êtes pas, vous devez bénéficier de votre coupure.

Vous devez informer votre CASPE par mail (chargée de coordination, chef de pôle affaires scolaires si besoin) qui doit faire le nécessaire pour vous remplacer. Si vous rencontrez un problème, nous contacter au SUPAP-FSU. Nous sommes intervenus sur plusieurs CASPE concernant ce type de situations.

La durée légale du travail est de 10h par jour maximum. En commençant à 7h et terminant à 19h, vous devez au minimum bénéficier de 2h de coupure. Ce n’est pas négociable !

ACCIDENT DURANT VOTRE COUPURE

Attention, si vous avez un accident durant votre coupure, celui-ci ne sera pas considéré comme un accident de travail (service ou trajet).

En effet, vous n’êtes pas en service durant votre coupure. Il s’agit d’une période où vous êtes entièrement libre de vos mouvements et n’avez pas à être joignable par votre employeur.

ARRÊT MALADIE

Si vous êtes en arrêt maladie en période scolaire, vous n’aurez, bien évidemment pas à récupérer le travail non effectué pendant les vacances.

Si vous êtes en arrêt maladie pendant vos congés programmés sur les vacances scolaires, vous ne récupérez pas vos jours de congés non pris, sauf si vous n’avez pas bénéficié d’au moins 32 jours de congés au cours de l’année civile. Dans ce cas, vous récupérez la différence entre 32 et votre nombre de jours de congés pris.

Par exemple une gardienne en arrêt maladie pendant 10 jours aux vacances de février 2018, mais ayant bénéficié de l’ensemble de ses autres congés, ne récupérera pas ses congés non pris.

En revanche, une gardienne ayant cumulé plusieurs arrêts maladie et n’ayant bénéficié que de 24 jours de congés pendant l’année 2018, récupérera : 32 – 24 = 8 jours de congés. Ces jours devront alors être pris avant le 31 mars 2019 ou stockés sur un C.E.T. (Compte Épargne Temps).

RÉNOVATION DES LOGEMENTS DE FONCTION

De nombreuses gardiennes nous ont signalé un état déplorable, à la limite de l’insalubrité, de leur logement de fonction à leur prise de poste. Si les gardiens logés doivent entretenir régulièrement leur logement, celui-ci doit être rénové avant tout nouvel emménagement.

LES REVENDICATIONS DU SUPAP-FSU

  • Une prime pour les collègues qui sortent les poubelles en dehors des heures de service 7h-19h.
  • Une augmentation du nombre de jours de congés à prendre en période scolaire. 5 jours c’est vraiment trop peu pour de nombreuses gardiennes.
  • Le remboursement des transports dans certaines situations (voir plus haut).
  • Une réduction du temps de travail annuel encore très éloigné des 35h appliquées aux autres agents de la Ville. Nous contestons toujours la légalité du régime d’équivalence mis en place par la Ville. Ce régime d’équivalence n’est pas fondé sur un travail moins intensif pendant certaines périodes, mais sur des nécessités de service. Il est donc totalement arbitraire.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article