Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Comme pour le temps de travail et les procédures de mouvement,  on entend tout et n'importe quoi ! Sur les délais nous demandons à la DASCO de redonner des consignes aux CASPE pour éviter une date butoir avant le 1er février comme c'est parfois le cas.

Nous avons attendu 6 ans ce nouveau règlement, il n'est pas raisonnable de demander aux collègues de se positionner en une semaine sur un poste pour lequel les informations sont tronquées, parcellaires et parfois erronées !

Attention, les fiches métiers, parfois communiquées aux agents par les CASPE, sont partiellement fausses, ne tenant pas compte des amendements proposés par le SUPAP-FSU et validés par la DASCO au comité technique du 8 novembre 2018. Nous avons signalé cette erreur à la direction, qui va rectifier et renvoyer prochainement les bonnes fiches métiers.

QUI PEUT POSTULER ?

Le formulaire délivré aux agents ne convient pas. Il est indiqué que ce poste s'adresse uniquement aux agents BAFD en cours ou complet. C'est faux !

Les quelques 415 RPA en poste sont prioritaires sur ce poste de suppléant de REV, qu'ils aient un BAFD ou non. Ils ont les cartes en main et leur choix n'est pas soumis à avis hiérarchique. C’est ce qui avait été convenu avec la DASCO lors des discussions.

Pour ceux qui n'ont pas débuté de BAFD, ils partiront en formation théorique BAFD, idéalement avant l'été comme nous le demandons, ou au pire à l'automne 2019. C'est exactement ce qui se passe actuellement pour les lauréats du concours AAP, qui n'ont pas de BAFD. Pour ces agents nous militons également pour un départ en formation avant l'été autant que possible, de manière à prendre la direction d'une école dans de meilleures conditions.

Pour les agents titulaires qui ne sont pas RPA, en revanche, il est effectivement demandé un BAFD en cours ou complet.

Nous avions suggéré à la DASCO, et continuons de la faire, d'étendre les possibilités de candidature à des collègues n'ayant pas entamé de formation BAFD, soumis à un avis favorable du REV et de la CASPE. En effet, certains de ces collègues ont le potentiel pour assurer ces missions de suppléant de REV.

Le nombre apparemment insuffisant de candidatures sur certains territoires amènera peut-être la DASCO à suivre notre préconisation à l'avenir, notamment si une majorité de RPA/animateur lecture optent pour le poste d'animateur lecture, ce qui semble le cas pour beaucoup d'entre eux selon les retours que nous avons.

QUELLES SONT LES MISSIONS ?

Sur l'appellation du poste nous avions proposé "suppléant de REV" plutôt que "REV suppléant qui laisse penser à certains que le suppléant est un adjoint du REV.

Non, le suppléant de REV est un animateur qui effectue l'ensemble des services péri et extrascolaires, à l'exception des TAP où il est déchargé d'enfants pour aider le REV sur les écoles accueillant plus de 200 enfants et sur les écoles polyvalentes.

Le suppléant de REV vérifie la présence des enfants inscrits les mercredis après-midis en centre de loisirs.

Le suppléant de REV devient directeur de l'ACM en l'absence du REV (congé, formation, maladie, accident de service, temps partiel, formation syndicale, etc…). Il est alors remplacé sur son poste d'animateur par un animateur vacataire.

Ce poste n'est pas compatible avec les missions d'animateur lecture.

QUELLE EST LA RÉMUNÉRATION ?

Aussi incroyable que cela puisse paraître, aucune information sur la rémunération de ce poste n'a été communiquée aux agents par la direction ! Les agents n'ont eu l'information, comme trop souvent, que par les diffusions syndicales, voir ICI par exemple. Cet élément pourrait tout de même peser dans le choix que feront les collègues !

Le suppléant de REV bénéficiera de la rémunération des actuels RPA, soit une ISR de 49,57 euros + 10 points de NBI (46,86 euros). Cela représentera donc 96,43 euros versés mensuellement sur 10 mois de septembre à juin.

Précisons que ce montant sera versé automatiquement, que le suppléant de REV ait remplacé son REV comme directeur de l'ACM ou non. Par exemple, si le REV est présent tous les jours au mois de septembre 2019, le suppléant touchera bien les 96,43 euros à la fin du mois.

La bonne nouvelle récente, car il y en a une, concerne le délai pour bénéficier d'une rémunération supplémentaire en cas d'absence longue du REV. La DASCO proposait d’attribuer une rémunération supplémentaire au suppléant en cas de remplacement d’au moins 30 jours consécutifs du REV.

Nous avions expliqué que remplacer le REV quelques jours était envisageable sur des horaires d’animateurs pour assurer les missions essentielles, mais qu’à partir d’une semaine complète d’absence du REV, le suppléant aurait une charge de travail qui nécessiterait un temps de présence au-delà des horaires d’un adjoint d’animation classique. Nous avions demandé que l’on bascule alors sur la rémunération indemnitaire attribuée aux actuels REV intérimaires.

La DASCO a partiellement validé la demande de notre syndicat puisque le suppléant du REV bénéficiera finalement de la rémunération des REV intérimaires à partir de 15 jours consécutifs de remplacement du REV.

Le suppléant de REV bénéficiera alors, pour un mois complet de remplacement du REV de 216,10 euros (109,24 d’ISR + 60 de prime d’exécution des missions + 10 points de NBI à 46,86).

En revanche, nous avons déjà alerté la DASCO sur la complexité technique de ce dispositif, notamment pour les UGD.

Pour prendre un exemple concret, un suppléant de REV ayant remplacé son REV 23 jours consécutifs au cours du mois de novembre 2019, devrait bénéficier de 23/30e de 216,10 euros + 7/30e de 96,43 euros ! Nous espérons que la DASCO mettra à profit les quelques mois qui nous séparent de la mise en œuvre du règlement pour trouver une solution viable n’alourdissant pas la charge de travail déjà trop conséquente des UGD.

---------------

Voilà, vous connaissez maintenant les tenants et les aboutissants concernant ce poste. Nous espérons que cette information syndicale permettra aux personnels d’animation des écoles, mais aussi aux CASPE d'y voir plus clair.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article