Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Projet de remise en cause des Congés Bonifiés par la caste des nantis de la politique et des hauts fonctionnaires ! Une caste dominée presque essentiellement  par des blancs ! Affirmation choquante ? Non ! Appelons un chat un chat et ne laissons aucune place à l’hypocrisie de la langue de bois ou du soit disant « politiquement correct » !

Le congé bonifié dans sa forme actuelle est un avantage acquis, acquis de hautes luttes par des Domiens exilés en métropole. Exilés ? Le mot est fort ? Non, il correspond à la triste réalité économique des Domiens. En effet, les Domiens pour avoir un emploi que la métropole n’a pas voulu leur assurer sur la terre de leurs ancêtres, ces ancêtres victimes du plus grand des crimes contre l’humanité : la traite négrière. Ces Domiens ont été contraint de s’exiler, une fois encore, mais en métropole cette fois pour trouver un emploi.

Que cela fait du bien de le dire sans détour ni langue de bois !

La réforme des congés bonifiés voulu par « Matignon » n’a pas pour objet d’améliorer la situation des agents des départements d’outre-mer, non, la finalité de cette « réforme » n’a qu’un seul but : récupérer des journées de congés des agents originaires des DOM pour compenser la baisse du recrutement dans la fonction publique.

Passage gratuit tous les deux ans contre la suppression de la bonification : il fallait oser avoir le culot de proposer une telle entourloupe aux agents des DOM et croire que ces personnels en seraient dupes c’est vraiment prendre les Domiens pour des imbéciles !

Que cela fait du bien de le dire sans détour ni langue de bois!

La prime de vie chère : c’est bien lorsque l’agent est en fonction, mais, lorsque le Domien est en retraite et qu’il retourne au pays, sa pension n’est pas majorée de 30 ou 40% parce que dans son île la vie est beaucoup plus chère qu’en métropole, aucune majoration non : rien !

Continuité territoriale : le véritable problème c’est que la mise en département des îles comme la Guadeloupe, la Martinique, la Réunion…. N’a pas fait pour autant de ces territoires des  départements au même titre que les autres comme, pour ne citer que : la Seine-et-Marne, la Meuse, la Vendée, etc. La différence fondamentale est l’absence de continuité territoriale avec la métropole ce qui augmente très sensiblement le coût de la vie dans les DOM : la véritable injustice est là !

C’est à l’État d’assumer le coût de la continuité territoriale entre tous ses départements métropolitains et ultra-marins, pas aux citoyens français d’outre-mer. Faudra-il forcer la porte des ministères et s’inviter de force dans les bureaux de ces blancs nantis pour ce faire entendre ? Pourquoi pas ! Pas touche à mes Congés Bonifiés ou alors…DANGER !!

Ce mardi 19 mars 2019

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bernoul 09/05/2019 14:51

"...dans les bureaux de ces blancs nantis": on en revient toujours à ces histoires de couleur de peau. Pour rappel la bonification en jours venait de l'époque où l'on prenait le bateau pour se rendre dans les DOM TOM d'où la nécessité de compenser le temps de trajet. Avec l'avion mes amis domiens sont plus vite dans leur île natale que moi à Perpignan...

Benyahia 22/03/2019 13:39

très bonne analyse !