Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

DIRECTION DE LA PRÉVENTION, DE LA SÉCURITÉ ET DE LA PROTECTION.

 

Respecter les femmes ne doit pas être qu’un slogan !

Il faut avoir la volonté politique d’aller plus loin que les textes règlementaires

Quand ceux-ci sont insuffisants!

 

Dans la Circonscription 7 / 15, rue de Bourgogne, il est inadmissible de constater que la Ville fait faire des travaux dans des nouveaux locaux sociaux devant accueillir des personnels mixtes sans prévoir des sanitaires distincts entre femmes et hommes !!!

Il nous est dit que les sanitaires mixtes ne sont pas interdits lorsque l’effectif des personnels affecté sur site est inférieur à 20 personnes. Et alors ? Si ces textes, manifestement votés par une majorité d’hommes, posent un véritable risque sanitaire pour les femmes et bien il appartient à l’autorité municipale d’imposer des normes sanitaires plus exigeantes pour protéger son personnel féminin et cela rien ne l’interdit.

Certes, tous les hommes n’ont pas le même comportement mais, des monsieur Machos, de la trop grande famille des Machos il y en a partout et, cet agent Macho de la Ville de Paris, debout, bien campé sur ses jambes, l’objet de son orgueil de mâle à la main, en urinant dans les WC semble vouloir marquer son territoire en arrosant la lunette du WC !  Et, pour lui, tant pis si les dames qui viendront après seront obligées de s’assoir sur ces WC malpropres !!!!

Comment des locaux manifestement inadaptés ont-ils pu être choisis par l’administration ? Un budget dépensé pour des locaux posant déjà problèmes ? Avant de valider ce type de dossier « d’architecture », il devrait y avoir une expertise, de notre point de vue, plus respectueuse.

Madame la Maire, les combats importants comme celui  pour le respect des femmes se livrent au jour le jour, et il n’y a pas de sujets mineurs.

Respecter les femmes ne doit pas se résumer à une affirmation de campagne électorale !

Il faut avoir le courage d’aller au-delà du slogan !

Madame la Maire, vous qui avez des pouvoirs que nous n’avons pas : faites ce que nous ne pouvons pas faire, imposez que les agentes ne soient pas obligés de venir dans des locaux aux normes sanitaires insuffisantes. Pour nous, au SUPAP-FSU, la journée de la femme le 8 mars : c’est toute l’année. Merci d’avance!

Paname le 6 Mai 2019

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article