Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

810 COLLÈGUES VONT PERCEVOIR UN RATTRAPAGE DEPUIS 2015, SOIT PLUSIEURS MILLIERS D’EUROS POUR LA MAJORITÉ D’ENTRE EUX.

Nous avions alerté en mars dernier l’exécutif et la DRH sur la rémunération inadmissible des gardiens vacataires, voir ICI.

Nous demandions que les collègues, lésés d’1,27 euro par heure de travail bénéficient d’un rattrapage à titre rétroactif du préjudice énorme subi.

L’arbitrage de la Ville vient de tomber, les 810 collègues concernés bénéficieront de ce rattrapage depuis 2015, ce qui fera percevoir plus de 8 000 euros à certains collègues.

Concrètement, les gardiens auront des versements échelonnés sur plusieurs mois :

  • Rattrapage de 2019 sur la fiche de paie de juillet
  • Puis rattrapage des années précédentes versé sur les paies des mois suivants (2018 rattrapé sur la fiche de paie d’aout, 2017 sur septembre, 2016 sur octobre et 2015 sur novembre).

Le calendrier peut encore évoluer, mais tout sera remboursé au cours de l’année 2019.

Désormais le taux de vacation gardiennage d’école sera porté à 11,03 euros de l’heure au lieu des 8,41 actuels + indemnité différentielle SMIC.

Ce sera plus clair pour les collègues et la Ville respectera enfin la loi en rémunérant les agents au niveau du minimum légal.

Nous avons demandé à la DRH d’être vigilante l’année prochaine et d’anticiper l’augmentation du SMIC horaire au 1er janvier 2020, pour éviter de se retrouver dans une situation similaire avec des rémunérations en dessous du SMIC. Notre syndicat sera particulièrement vigilant sur ce point.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article