Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

TTPS de la DEVE  Pourquoi devrions-nous rester dans une Direction qui ne nous défend pas : aucun intérêt !!!

Rester TTPS à la DEVE c’est subir :

Une discrimination salariale et une discrimination fonctionnelle !!

ALORS, par tous les moyens, TTPS : barrons nous !!

Pour rappel, le SUPAP s’est battu en 2016 pour que la revalorisation des primes accordées par la Ville aux TSAM de la DPSP concerne également les TSAM des autres directions municipales, et, en particulier les TTPS qui avaient été bloqués car contraint de rester à la DEVE, au service des Cimetières et au service de l’arbre et des bois.

Nous avions obtenu l’engagement que les primes soient équivalentes en prenant en compte les spécificités des directions.

Nous avions obtenu la promesse que les possibilités de déroulés de carrières et d’évolutions salariales soient semblables quelle que soit la direction d’affectation de l’agent. Ce qui est juste car en application d’équité de traitement entre agents,  le principe qui se doit d’être la règle est le suivant : à concours égal, carrière égale!

Où en sommes-nous 3 ans plus tard :

  • Alors que la DPSP avec la DRH fusionnent les spécialités TSAM et TSEP avec les avantages financiers positifs que cela implique, OUI, car cela est positif ! Mais, que les TSAM des autres directions soient exclus de cette fusion des spécialités : NON ! Serions-nous des SOUS-TTPS ? N’avons-nous pas passé le même concours, le même examen pour la classe exceptionnelle ?

Discrimination ! Barrons nous !

 

  • Alors que tous les TTPS de la ville travaillent en service continu 8 heures  maximum payés 8 heures, le service des cimetières impose une amplitude horaire de travail de 9 heures minimum : payée 7 heures 24 ! 

Discrimination ! Barrons nous !

 

  • Alors que les nouveaux TTPS de la DPSP touchent plus de 850 euros par mois de prime de fonction, les nouveaux TTPS de la DEVE ne touchent que 641 euros par mois, soit un manque à gagner de 2508 euros  par an :

Discrimination ! Barrons nous !

 

  • Entre les TTPS P1 de la DPSP et ceux de la DEVE le manque à gagner dépasse les 4000 euros par an :

Discrimination ! Barrons nous !

 

  • Alors que la DPSP et la DRH, travaillent à la création d’un corps en catégorie A,  les TTPS de la DEVE et d’autres directions en sont écartés !

Discrimination ! Barrons nous !

Pourquoi ces discriminations ?

  • La Ville considérerait-elle que les TTPS de la DEVE sont des incompétents ?
  • Nous sommes pourtant issus des mêmes concours et passons avec succès les examens professionnels !
  • Nous sommes TTPS assermentés et chargés d’appliquer les arrêtés de police de la municipalité, tout comme à la DPSP et avec, en plus, la responsabilité de mettre en œuvre la police du funéraire.
  • Pourquoi ces discriminations ? Parce que les conditions de travail seraient plus difficiles à la DPSP ? Foutaises !  Dans les cimetières, les TTPS sont confrontés, tous les jours aux deuils et à la mort, aux conflits avec les entreprises privées, à la prostitution et aux trafics en tous genres à l’intérieur même des sites… .
  • Les conditions de travail sont tellement bonnes que le sous-effectif y est chronique et que plusieurs d’entre nous attendent, impatiemment, une opportunité pour partir !!

Pour la différence de salaire, la DEVE qui nous a reçus en audience syndicale, nous a répondu qu’elle n’avait pas les moyens financiers de faire le geste de la DPSP pour augmenter les primes de ses jeunes TSAM. Nous considérons que c’est aux services centraux et non pas aux directions de traiter avec équité les agents d’un même corps.

Pour la création de postes fonctionnels en catégorie A – préfigurant ainsi – la justification à terme d’un corps en catégorie A, la DEVE prend note, comprend, mais ne fait rien alors que certains de nos postes de travail, en terme de responsabilités, n’ont rien  à envier à la DPSP.

D’autres éléments encore pour démontrer les discriminations salariales et fonctionnelles dont les TTPS de la DEVE sont victimes ? À quoi bon ! Est-ce vraiment une méconnaissance de notre métier, de nos fonctions ? Pour nous traiter de la sorte, il faut être inconscient ou méprisant : alors, BASTA ! Quant au mépris : cela suffit ! Et donc :

TTPS, par tous les moyens, concours, mutations… : barrons nous !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article