Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Madame la présidente,

 

L’intersyndicale vous a interpellée en vain, à plusieurs reprises, sur les modalités d’application au sein de la collectivité parisienne de la loi de réforme de la fonction publique.

 

En l’absence claire de réponse de votre part, l’intersyndicale a également interpellé la Maire de Paris et l’ensemble des conseillers en demandant à ce qu’un débat sur cette réforme soit organisé au Conseil de Paris. Notre requête étant restée sans effet, nous réitérons aujourd’hui cette demande.

 

Alors que ce projet de loi vise, entre autres, à faire exploser le temps de travail, à casser le statut de la fonction publique, notamment en augmentant le nombre de contractuels, et à développer les externalisations, nous attendons toujours votre position car, Jusqu’à présent, l’exécutif parisien paraît jouer la montre en attendant le vote définitif du projet.

 

Les agents ont besoin d’être informés sur cette loi dite de « modernisation » qui va fortement impacter leur quotidien et celui des Parisiennes et des Parisiens, très attachés à des services publics de qualité, dont  le statut actuel de la fonction publique est une des meilleures garanties. 

 

Au fil des réunions d’information que nous organisons, face au mutisme dans lequel vous vous êtes enfermée, les agents  nous font part de leurs angoisses et de leur perte de confiance envers la municipalité, notamment sur la question du temps de travail et de  son organisation.

 

Une fois de plus, la Ville de Paris ne souhaite pas anticiper. Nous craignons fort qu’elle ne se contente d’appliquer la loi au pas de charge et sans concertation.

 

C’est pourquoi l’intersyndicale demande à nouveau, à la Maire de Paris, de rompre le silence et de s’exprimer clairement sur sa conception de la fonction publique parisienne de demain.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article