Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

En cette fin de mandature la DVD manque de moyens humains et matériels pour réaliser à la fois l’ensemble des travaux prévus et assurer l’entretien courant. C’est dans ce contexte que depuis quelques mois plusieurs de nos militants font l'objet d'attaques ciblées.

 Leur seule faute semble bien de défendre sincèrement et de toute leur force leurs collègues de travail.

Ainsi 4 collègues reconnus consolidés avec des taux d'incapacité allant de 2 à 3% ont été convoqués par la médecine statutaire à la demande de la DVD et considérés comme inaptes à leurs poste et à leur fonction. Pourquoi eux plutôt que d’autres agents dans la même situation ?  Comment accepter que, pour certains depuis plus de 6 mois, ils se rendent à leur poste de travail dans l’attente d’un avis du comité médical sans qu’aucune tâche ne leur soit confiée ?

Discrimination syndicale dans le cadre de ce processus, grave dysfonctionnement ?

Ou bien les deux ?

A la brigade des carrières de nombreuses alertes concernant les risques-psychosociaux subis par les agents suite aux agissements de leur N+2 ont eu un résultat « incompréhensible ». Suite à une réunion avec le SRH, l’ ASE Chef de Brigade et militant du SUPAP-FSU, a fait l’objet d’une mutation dans l’intérêt du service sans même lui proposer de poste. Après cette réunion notre collègue a été victime d’un malaise sur la voie publique.

Pour finir un adhérent des canaux en arrêt de travail subit une mutation dans l'intérêt du service provocant l'anéantissement d'une carrière et la destruction de sa famille.

L'équipe du SUPAP-FSU de la DVD se bat pour les revendications légitimes des différents services et est soucieuse de l’intérêt des agents. Cela semble en déranger beaucoup dans l’encadrement et à tous les niveaux.

Nous porterons ces questions devant le SRH de la DVD le 25 septembre 2019 et, s’il le faut, devant les Élu (e)s et les tribunaux.

L'Equipe DVD SUPAP-FSU vous tiendra informés !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article