Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Dès sa prise de poste fin 2017, nous avions signalé à Patrick Bloche, les possibilités infimes d'accès à la catégorie A pour les personnels issus de la filière animation, voir ICI. L'élu s'était étonné de cette quasi impossibilité de promotion jusqu'en catégorie A.

Deux ans plus tard, la situation n'a malheureusement pas évolué ! Il y a toujours environ 2 400 AAAS de catégorie C, il y a désormais près de 700 AAP de catégorie B…mais toujours uniquement 7 CAPSA (Conseillers des Activités Physiques et Sportives et de l'Animation) de catégorie A !

Et pourtant, à plusieurs reprises, la DASCO a clairement indiqué soutenir cette revendication de notre syndicat auprès de la DRH.

Devant l'immobilisme de la Ville sur ce point, notre syndicat vient de nouveau d'interpeller récemment l'adjointe à la Maire en charge des personnels, Véronique Levieux, lors de la Commission Administrative Paritaire des AAP le 7 octobre dernier ainsi que le cabinet de la Maire de Paris encore plus récemment.

Le SUPAP-FSU demande l'organisation prochaine d'un concours CAPSA spécialité animation pour porter à 20 postes, au strict minimum dans un premier temps, le nombre d'agents de catégorie A de la filière animation.

Les 10 chefs de pôle affaires scolaires et les 10 responsables des actions éducatives des CASPE doivent pouvoir accéder à la catégorie A de la filière animation !

Cette revendication, que tout le monde semble soutenir sans que rien ne se passe, doit se concrétiser rapidement. C'est bien le minimum compte tenu des missions exercées par ces collègues !

Dans un deuxième temps, cette filière de l'animation en catégorie A devra également être étendue à certains postes de la sous direction de la politique éducative, postes occupés actuellement par des AAP de catégorie B ou des attachés de catégorie A de la filière administrative.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article