Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

La Maire de Paris doit se positionner sur la réforme et son administration ne pas entraver la mobilisation de tous ses agent.es.

Depuis le 5 décembre des agent.es de la Ville sont mobilisé.es à tous les niveaux pour le retrait de la réforme des retraites, afin de préserver notre système par répartition.

Malgré un nombre considérable d’agent.es mobilisé.es notamment les 5 et 17 décembre et des Assemblées Générales toujours plus nombreuses, force est de constater que l'administration de la Ville de Paris cherche à invisibiliser ce mouvement.

Cela se vérifie :

  • par la communication interne aux agents qui passe sous silence la mobilisation interne
  • par une communication de la Maire se félicitant du maintien des services ouverts
  • par le recours au télétravail dérégulé
  • par l’assouplissement des règles RH, qui incitent les agents à consommer leurs congés annuels et même anticiper sur l’année suivante au détriment de leurs futures vacances
  • par l’assouplissement des taux d’encadrement légaux par exemple à la DASES et DASCO avec des taux d’encadrement revus à 1 adulte pour 32 enfants en élémentaire et 1/25 en maternelle (au lieu de 1/18 en élémentaire et 1/14 en maternelle)

Ces procédés semblent démontrer une volonté manifeste de la ville de Paris de casser cette grève.

Pourtant notre mouvement doit se poursuivre et s’intensifier nationalement et à Paris.
C’est pourquoi nous vous interpellons afin de vous informer de la réalité de la mobilisation.
Nous réclamons :

  • l’étalement à 2 jours/mois de la prise en compte des jours de grève sur nos salaires et traitements
  • l’assouplissement des règles de dépôt et de participation aux Réunions d’Information syndicale afin que les agents non-grévistes puissent venir aux AG
  • la création de journée blanche avec des fermetures de services les jours de mobilisation nationale
  • de faire attention au respect des règles de sécurité dans les lieux de travail et notamment le taux d’encadrement des enfants accueillis.

Une délégation de l'intersyndicale a été reçue à l’hôtel de ville à deux reprises, a formulé ces doléances, lesquelles ont été ignorées.

Nous comprenons d'autant plus mal ce mépris que les soutiens de campagne de Mme la Maire rejettent cette réforme du régime des retraites porté par LREM, qui de toute évidence sera l'adversaire de l'équipe Hidalgo aux élections municipales.

Nous demandons à Mme la Maire et à son équipe municipale de nous répondre et de se positionner clairement. 

En tant qu'élu.e de notre collectivité, vous pouvez également participer à cette mobilisation en demandant à vos services, vos collaborateur.trices de reporter des réunions ou toutes décisions, à afficher votre soutien au mouvement sur notre page facebook/instagram. Nous comprenons que votre engagement dépasse le seul cadre de cette mobilisation, mais cette réforme appelle une réponse d'envergure comparable à l'attaque contre notre modèle social.

Enfin nous tenons à vous informer que votre solidarité est la bienvenue pour soutenir l’effort financier consenti par les grévistes.

Une caisse de solidarité a été mise en place pour soutenir les agent.es syndiqué.es ou non, mais aussi tous les salarié.es parisien.nes mobilisé.es: https://www.lepotsolidaire.fr/pot/k352mful

Voté à l’unanimité par l’assemblée générale des personnels de la Ville de Paris réunis en intersyndicale,

le 24/12/2019 en la Mairie du 4ème arrondissement,

https://www.instagram.com/parisnebatpasenretraite/

https://www.facebook.com/parisnebatpasenretraite

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Martinie 30/12/2019 01:07

Cet article est parfait. Continuez tous comme vous avez commencé, on les aura (C'est un gouvernement de salopards qui ne fait que servir les riches).