Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

La mobilisation sociale se poursuit contre le projet de loi Macron de casse du système des retraites par répartition.

Dans le cadre de solidarités interprofessionnelles associant des agents de la Ville de Paris et d’autres secteurs professionnels, des initiatives ont lieu ces derniers jours sur des sites de la DPE.

 

Nous contestons le choix de la Ville de demander aux agents de la DPSP d’intervenir au sein de ce conflit social. Plusieurs interventions s’apparentent clairement à du maintien de l’ordre bien loin des missions qui visent assurer la sécurité et la tranquillité des parisien-ne-s.

 

Le choix de la Ville expose les agents à comme les salarié-e-s mobilisé-e-s à des situations dangereuses. Une manifestante vient d’ailleurs de déposer plainte pour violence.

 

La Ville n’est pas le ministère de l’intérieur. Les équipes de la DPSP ne sont pas des forces de l’ordre dédiées au maintien de l’ordre.

 

Alors que la municipalité exprime sa solidarité avec celles et ceux qui se mobilisent contre une réforme injuste rejetée par 60% de la population, nous souhaitons que la raison l’emporte et que ce précédent ne se reproduise pas.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article