Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

En réaction au projet de réforme des retraites injuste que souhaite mettre en place le gouvernement, nous vous invitons à nous rejoindre, pour échanger sur nos actions possibles :

 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES CONSERVATOIRES PARISIENS

Le mardi 4 février 2020

De 10h à 12h 

Au conservatoire Maurice Ravel

16 rue Nicolas Fortin

75013 PARIS

M° Place d’Italie ou Olympiades. 

Ordre du jour :  

-          Point sur le mouvement : les aides (syndicats, journalistes…), les réseaux et la communication, partenaires…

-          Proposition et idées sur les actions (avec qui ? Comment ? Où ?....)

A l’heure qu’il est, le gouvernement refuse de retirer le projet de réforme du système des retraites malgré deux mois de mouvements sociaux, manifestations et grèves. Ce projet de réforme s’inscrit dans la continuité des coupes budgétaires, de la réduction du nombre de fonctionnaires et des privatisations des services publics.

La stratégie gouvernementale consiste à opposer, les grévistes qui seraient des intransigeants ou des extrémistes qui défendent leurs privilèges, aux autres qui veulent travailler mais qui sont empêchés par les premiers

Mais ce projet de réforme touche tous les français sans distinction et il est particulièrement néfaste pour la fonction publique. Le coup de grâce sera donné avec la mise en application de la loi sur la réforme de la fonction publique promulguée au mois d’août dernier.

Les enseignants artistiques, donc fonctionnaires territoriaux risquent d’être fortement impactés par cette réforme de la retraite. Les liens salariaux et indemnitaires avec l'éducation nationale ont toujours été la règle. Or ce n'est plus du tout d’actualité! Et le recul de notre statut est toujours un peu plus évident! Aucune compensation ni revalorisation n’est prévue comme dans l'Education Nationale! La baisse des retraites serait énorme!

En tant que serviteurs publics, nous sommes soumis aux principes de neutralité, de devoir de réserve, de continuité du service public, principes et vertus qu'on ne se prive pas de nous rappeler de temps à autre. Mais le droit à la grève qui est inscrit dans la constitution permet aux gens d'exprimer leur désaccord. Cela n'est jamais anodin, et il y a toujours des conséquences.

Les gens de la RATP, les cheminots, les travailleurs dans les raffineries (pour ne parler que de quelques-uns) qui se battent pour tous commencent à s’essouffler pour des raisons financières et physiques assez évidentes. Il est maintenant nécessaire que tous les autres secteurs prennent le relais et continuent la grève dans cette prochaine semaine qui va s’annoncer déterminante pour le futur de la mobilisation.

Il est crucial de nous montrer unis dans cette mobilisation en tant que salariés de la Ville, de participer avec les moyens qui sont les nôtres : musiciens, danseurs, comédiens, personnels administratifs et techniques… à nos fanfares, performances, sketchs, communications !

Nous appelons  donc à une assemblée générale les personnels administratifs et le corps professoral de tous les conservatoires parisiens afin de décider des différentes actions à mener le mardi 4 février à 10h au conservatoire Maurice Ravel, 16 rue Nicolas Fortin, 75013 Paris 

Collectif interconservatoires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article