Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Madame la Sous Directrice, Messieurs les Directeurs,

 

 

Nous avons appris que seul un petit nombre d’agents des Services Sociaux de Proximité et Centres d'Action Sociale de la Ville de Paris avaient bénéficié de gels hydroalcooliques. Certains services restent en attente d'une livraison de gel, d'autres ont distribué au compte-goutte, sans aucune information préalable ni encadrement, des flacons vite épuisés et dont  seuls quelques agents (les chanceux premiers arrivés) ont bénéficié !

Ainsi, de nombreuses personnes dans les services en charge de l'accueil du public n’ont rien reçu depuis le début de la « crise » du coronavirus… en dehors de visites de courtoisie des directeurs et de mails de la direction générale (sympas mais moins efficaces que des flacons de gel, vous en conviendrez…).

 

Nous nous permettons donc de nous étonner du manque de moyens qui sont donnés aux agents et usagers des services pour les préserver des risques : certains agents, à leur propre initiative (!), en viennent à déconseiller aux usagers fragiles de se déplacer au sein des services, sachant qu’aucune mesure n’y est prise (pas de nettoyage particulier des bureaux ou de la salle d’attente, souvent pas de gel hydro alcoolique à destination des professionnels et des usagers, pas d’essuie-tout à usage unique ni de savon voire d'eau chaude !). Tout cela dans une période où les agents sont amenés à recevoir plus de situations, puisqu’ils sont sommés de remplacer les collègues absents non remplacés !

 

Par ailleurs, les agents ont demandé un entretien spécifique des téléphones, claviers et surfaces notamment dans les boxes de réception … sans action à ce jour. Il semble que les moyens concernant le CoronaVirus soient, comme toujours, consacrés à la communication plutôt qu’à l’action…

 

Certains services, mieux dotés (pas ceux de l'Est parisien, donc) ont mis un flacon de gel à disposition de chaque bureau, des gros flacons dans les salles d’attente ou encore des essuies tout à usage unique dans les toilettes… Des bonnes pratiques qui, sans être suffisantes en l'absence d'entretien minutieux et quotidien des espaces communs, devraient être étendues pour bénéficier à l'ensemble des services et publics parisiens !

Laisserez-vous les services publics de la Ville de Paris et du CASVP devenir des vecteurs de propagation du virus ?

 

Au nom des agents, le SUPAP FSU vous le demande :

remballez vos mails, balancez du gel !

et de l’essuie-tout

et des heures supplémentaires de ménage

et des agents pour combler les postes vacants

et de l’eau chaude dans la cuisine

et de l’éthique

et du sens

(liste non exhaustive)

MERCI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article