Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Aujourd’hui, devant l’Assemblée Nationale, le Premier Ministre a confirmé que les écoles maternelles et élémentaires seraient ouvertes à partir du 11 mai, alors même que le Conseil scientifique écrivait il y a peu qu’il « propose de maintenir les crèches, les écoles, les collèges, les lycées et les universités fermés jusqu’au mois de septembre ». 

Pour le SNUipp-FSU Paris, dans le contexte parisien et au regard des différents avis de la communauté scientifique, cette décision n’est pas sérieuse. Le risque encouru par les personnels et les élèves, est trop grand. En effet, la ville de Paris fait toujours face à une circulation du virus très intense et malheureusement meurtrière. Les hôpitaux franciliens sont toujours en grande tension. 

Dans ce contexte, le SNUipp-FSU Paris s’oppose à la réouverture des écoles parisien-nes le 11 mai. Notre syndicat est disposé à un réexamen d’une ouverture des écoles avant la fin de l’année scolaire si l’évolution de la pandémie au sein de la capitale le permet et si toutes les garanties sanitaires sont fournies. En tout état de cause, ce réexamen devra se faire en concertation avec la communauté éducative. 

L’avenir scolaire des élèves les plus éloigné-es de l’école, les conditions de vie des élèves issu-es des classes sociales défavorisées nous préoccupent évidemment. Cependant, cela ne peut pas nous amener à accepter des risques inconsidérés pour ces mêmes élèves, leurs familles et les personnels parisien-nes, alors que l’impréparation du gouvernement est totale. 

Le SNUipp-FSU Paris va s’adresser au Recteur de Paris et à la Maire de Paris pour leur faire connaître sa position et leur demander de surseoir à la réouverture des écoles primaires parisiennes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article