Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Nous avions indiqué par tract, ICI, la nécessité d’un nettoyage approfondi des écoles dans le cadre de la réouverture à partir du 14 mai, pointé le manque de personnels pour effectuer ces missions, et regretté la mobilisation des ASEM exclusivement sur ces tâches :

« Sur le nettoyage, le positionnement des collègues ASEM quasi exclusivement sur des fonctions de ménage est une profonde régression mise en place conjointement par la Ville et l’Éducation Nationale. Il est certes légal mais illustre bien l’attitude générale de notre société à l’égard des professions féminines, louées quand elles se dévouent mais méprisées dans les faits. Nous demandons à minima l’attribution d’une rémunération supplémentaire pour compenser cette régression.

Nous avons de fortes inquiétudes sur la possibilité pour les ATE, ASEM et AREM d’effectuer un nettoyage approfondi tous les jours. Des recrutements de personnels externes et/ou l’attribution d’heures complémentaires aux ATE à temps incomplet nous semblent indispensables. »

Sur la question de l’attribution d’une prime pour les ASEM, nous sommes en attente d’un arbitrage de la DRH.

Concernant les recrutements supplémentaires, c’est une bonne nouvelle. 150 temps plein d’agents techniques des écoles (ATE) ont été obtenus. Les agents vont être recrutés dès ces jours-ci pour renforcer les équipes en poste, et ce pour une durée de 6 mois. 

Comme il s’agit d’un volume global d’heures, les CASPE auront la possibilité d’ajuster le recrutement des collègues en fonction de leurs besoins particuliers. 

Cela pourrait par exemple être 150 CDD à temps plein pour 6 mois, 300 CDD à mi-temps pour 6 mois, ou encore 600 CDD à mi-temps pour 3 mois.

En plus de ces recrutements, 5 prestataires externes viennent renforcer les équipes Ville sur 180 écoles. Cela représente là aussi plusieurs centaines d’agents mobilisés pour assurer l’indispensable nettoyage approfondi et quotidien des écoles.

Nous espérons que ces moyens supplémentaires suffiront pour assurer un nettoyage satisfaisant des locaux et permettront de soulager les collègues ATE, ASEM et AREM, très fortement mobilisé-e-s depuis le déconfinement.

Ces moyens devraient en tout cas permettre la présence d’agents dans l’ensemble des écoles maternelles le soir après 16h45, ce qui n’est pas le cas partout actuellement et qui pose problème.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article