Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Pour le retour à l’Activité et assurer la sécurité des agents en empêchant la circulation du virus dans l’air, la MISST (Mission Inspection Santé Sécurité au Travail de la Ville) demande l’arrêt du recyclage d’air (circuit interne) au profit de l’aération naturelle (fenêtres ouvertes) ou d’une ventilation mécanique avec extraction de l’air extérieur. À ce stade il n’est pas certain que cela soit possible sur tous les sites ni dans des conditions de « confort » suffisantes en cas de fortes chaleurs.

La Mission préconise un nettoyage régulier et approfondi des locaux, en particulier des points de contact. Ce renforcement du nettoyage est inscrit dans tous les plans de retour à l’activité des directions de la Ville. Ce renforcement peut se traduire notamment par le doublement de la fréquence de nettoyage, et nécessite des effectifs et des moyens adaptés à la Ville de Paris comme dans les entreprises prestataires. 

En effet, en fonction des conditions thermo-hygrométriques, le virus reste viable 3 heures dans l’air sous forme d’aérosols, 24h sur le carton, 48h pour les textiles, 3 à 5 jours pour les métaux, le papier et le verre, 4 à 5 jours pour le bois, 3 à 9 jours pour les plastiques.

Mais pour l’heure, cette exigence sanitaire n’a pas donné lieu à un renforcement des moyens, en particulier en nombre d’agents. 

Pendant des années, l’absence de recrutement d’agents de nettoyage à la Ville s’est accompagnée d’un transfert de plus en important de ces missions aux entreprises privées. 

Alors qu’avant la crise sanitaire, du côté des agents de la Ville (DILT) comme des salariés des entreprises privées, les effectifs étaient insuffisants et les conditions de travail difficiles, ce renforcement du nettoyage est impossible sans recrutement supplémentaire. Ou alors il pourrait se traduire par des conditions de travail inhumaines et dangereuses pour les personnels.

De même, le nombre actuel d’agents chargés de l’inspection des prestations privées de nettoyage rend totalement impossible tout contrôle, tant de la qualité de la prestation que des conditions de travail des salariés. D’ailleurs, alors qu’à la ville les produits virucides non chlorés ont été retenus, personne n’a les moyens de connaître la nature des produits utilisés par les entreprises privées !

Nous demandons : 

  • L’embauche immédiate de 200 CDD dans la perspective d’un concours rapide.
  • La remunicipalisation progressive du nettoyage en commençant par les locaux nettoyés par les entreprises qui n’auraient pas respecté le cahier des charges et/ou auraient mis leurs salariés en danger.
  • L’augmentation du temps de travail des ATE à temps partiel dans les écoles, avec avenant provisoire à leur CDD sur un plein temps jusqu’ à début juillet.

Nous demandons que la question du nettoyage, tant que dure l’épidémie, soit inscrite à l’ordre du jour du CHSCT central et de chaque CHSCT de direction.

Nous souhaitons que la MISST assure une mission d’inspection des conditions d’exercice des missions de nettoyage des salariés de la Ville et des entreprises extérieures et analyse leurs impacts sur la sécurité au travail de l’ensemble des agents.

Nous appelons les agents, y compris les responsables d’établissements, qui constateraient un nettoyage insuffisant, par manque de moyens, de personnel, etc… ou même des conditions de travail dangereuses pour les agents de nettoyage (absence de protection suffisante, charge de travail…) :

  • À prendre contact avec les organisations syndicales dont les mandatés en CHSCT peuvent déclencher une alerte obligeant l’administration à étudier la situation et à y apporter des réponses.

OU

  • À exercer individuellement ou collectivement leur droit de retrait (en informant les représentants du personnel de leur direction).

Pour vous informer :

Assemblée générale téléphonique des personnels de la Ville de Paris

Mercredi 27 mai à 12h

Appel au 07 56 75 00 36 puis code d'accès 6671699

Pour nous contacter :

cgt@us-cgt-spp.org

SYNDICAT-supap-fsu@paris.fr

https://www.facebook.com/parisnebatpasenretraite/https://www.instagram.com/parisnebatpasenretraite/

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article