Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Le temps du déconfinement s’accélère et, comme l’exprime cette maxime populaire « certains veulent aller plus vite que la musique ». Pour rester dans la métaphore musicale, nous dirons qu’il faut rester dans le bon « tempo » et suivre, à la baguette, le chef d’orchestre. Dans la partition actuelle, le chef d’orchestre c’est l’état.

A la DPSP, localement, quelques personnes investies d’un grade encadrant ou, plus souvent encore, d’une simple fonction se sont autorisés à donner des instructions pour que les agents d’accueil et de surveillance des espaces verts reviennent prendre leur service dès ce lundi 11 mai. Pour être tout à fait honnête il nous faut préciser qu’a notre connaissance au moment où nous rédigeons ce texte nous ne disposons d’aucun élément démontrant que ces instructions irresponsables viennent de la Direction. Donc et jusqu’à la démonstration du contraire, ces instructions absurdes (les parcs et jardins restant fermés) et irresponsables sont imputables à quelques individualités locales. Un bon coup de serpillière s’avère nécessaire.

Ceci étant précisé et écrit sans détours inutiles, nous avons, hier 8 Mai, attiré l’attention du Directeur de la DPSP sur cette problématique

« Bonjour monsieur le directeur, 

L’ouverture des parcs et jardins qui sera probablement plus ou moins progressive et selon un calendrier non encore arrêté par l’état, nous souhaitons donc attirer votre attention sur… »

« ...Un jardin fermé au public devient un espace de relative tranquillité pour des individus aux motivations problématiques. Si des personnels de la surveillance doivent faire des rondes d’inspection dans des jardins fermés au public, ils risquent de se retrouver relativement démunis face à des individus potentiellement dangereux… » 

« …pourquoi faire revenir, de manière anticipée, des personnels pour assumer un service public inexistant du fait de la fermeture des parcs et jardins tant que l’état n’aura pas donné l’autorisation à Madame la Maire de Paris de rouvrir, partiellement ou en totalité, les parcs et jardins de la capitale ?... »

« ...la grande majorité de ces agents habitent dans la proche ou lointaine banlieue car ils n’ont pas la possibilité matérielle de faire autrement. Les faire revenir dès lundi, comme les instructions leurs ont été données, en plus d’être sans véritable utilité, ne fera qu’augmenter le nombre de voyageurs dans les transports en communs. Cela augmentera sérieusement le risque de propagation du virus alors que Paris et ses banlieues sont en zone rouge… »

 « …rappelons que les guérites dans les jardins n’ont pas, à notre connaissance, fait l’objet de mesure de décontamination… »

« …lundi nous serons le 11 Mai. Beaucoup de ces agents de catégorie C craignant la contamination mais sachant aussi devoir obéir à un ordre reçu sont en plein désarrois. Nous vous demandons de bien vouloir sursoir au retour de ces agents tant que l’état n’a pas autorisé la Ville de Paris à rouvrir ses parcs et jardins au public… ». « Hayate SAHRAOUI Crépy-en-Valois ce 8 Mai 2020 ».

Nous avons appris hier soir que l’ordre absurde de revenir lundi dans des jardins fermés avait été annulé dans la circonscription 16 / 17. C’est déjà un bon début. Espérons que les mêmes instructions seront étendues à l’ensemble des circonscriptions de la DPSP dans les heures qui suivent.

Paname ce 9 Mai 2020.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gégé la guibole 10/05/2020 14:53

Au travail les syndicalistes !