Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Depuis des années nous signalons la forte dégradation des conditions de travail des personnels UGD/SGD de la DASCO, voir ICI.

Nous ne sommes pas les seuls, l’Inspection générale de la Ville de Paris faisait les mêmes constats dans une enquête récente sur le métier d’UGD, ciblant spécifiquement les risques psycho-sociaux et les difficultés rencontrées par les agent-e-s de la direction des affaires scolaires.

Trop c’est trop ! Fatigue, stress, souffrance au travail, angoisse en raison de l’impossibilité d’assurer toutes les missions dans les temps impartis, fiche de poste adaptable selon les besoins de la DASCO : les UGD craquent !

Résultat, un turn-over important qui implique de reformer de nouveaux collègues à l’ensemble des spécificités DASCO et notamment le traitement très lourd de gestion des agents (titulaires, contractuels et vacataires)…ces nouveaux collègues cherchant eux aussi à partir dès que l’occasion se présente !

Un exemple d’actualité : 4 départs d’UGD sur un effectif de 10 agent-e-s, prévus en deux mois sur la CASPE 11/12 ! On continue comme ça !

DES RECRUTEMENTS…ET VITE !!!

Nous revendiquons dans les plus brefs délais :

  • La création de plusieurs postes supplémentaires sur l’ensemble des CASPE et de postes brigades pour faire face aux absences courtes ou longues d’UGD. La paie n’attend pas !
  • Le retour des 8 jours de récupération pour faire face aux périodes où la charge de travail est encore plus lourde, comme nous le demandions déjà ICI.
  • Le respect des préconisations de la Ville en matière de télétravail, encore rappelées la semaine dernière par un Flash info SG : « 3 jours par semaine dès lors que cela ne fait pas obstacle aux nécessités de service ». C’est clairement le cas pour les UGD/SGD et cela permettra d’éviter de futurs désastres sanitaires comme récemment sur la CASPE 16/17, voir ICI, où 90% des personnels administratifs étaient revenus en présentiel fin aout, à l’exception des agents en congés ou formation, à l’encontre des directives Ville !
  • La clarification et l’uniformisation des missions des UGD/SGD sur l’ensemble des CASPE. À ce jour on constate de fortes disparités sur des missions qui, selon le territoire, sont confiées aux UGD/SGD, aux chargé-e-s de coordination ou aux personnels d’action éducative.
  • Une valorisation significative des UGD/SGD dans le cadre de la campagne de prime de fin d’année, plus conséquente encore pour les collègues injustement privé-e-s la prime de 330 euros en juillet pourtant dérisoire au regard de l’investissement de tous et toutes durant la période de confinement et post confinement. Et une valorisation pérenne à moyen termes par augmentation des rémunérations via le régime indemnitaire (RIFSEEP) et les ratios promus/promouvables qui vont être renégociés avec la Ville.
  • Des formations spécifiques destinées aux UGD de la DASCO (traitement des agents vacataires notamment).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article