Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Qu’est-ce qui change ?

  • Le plan initial prévoyait le retour aux horaires normaux. Les organisations syndicales sont intervenues et il a été décidé que les bibliothèques ne les reprendraient pas en raison des difficultés d'organisation et de la fatigue des agents. Les bibliothèques ouvriront à 13h ou 14h en semaine, à 10h30 ou 11h le samedi en fonction des besoins des équipes et à 14 h le dimanche.
  • La quarantaine est maintenue à 3 jours.
  • La médecine du travail a rappelé qu'une pause de 5 mn est obligatoire toutes les 3 heures pour un agent portant le masque. D'ailleurs si vous êtes allergique au masque chirurgical, vous pouvez en utiliser un en tissu répondant aux normes AFNOR certifié UNS1 et qui présente les mêmes garanties que ceux fournis par l'administration.
  • Les organisations syndicales ont souhaité qu’une réunion hebdomadaire se tienne dans chaque établissement pour informer les agents sur l'état de la situation sanitaire et les évolutions du plan d'activité.
  • Pour la reprise de l'activité culturelle des bibliothèques, sous réserve de la publication du PRA sur l’Intranet de la DAC, en cas d'animation dans les espaces publics, la jauge appliquée est la jauge définie depuis la crise sanitaire (et non pas augmentée du nombre de personnes participant à l’animation). Bien sûr le port du masque est obligatoire (il ne pourra pas être retiré pour lire des histoires aux enfants par exemple) et il faudra une distance d'au moins un mètre entre les spectateurs masqués, deux mètres s'ils ne le sont pas.
    Seules les bibliothèques équipées d'auditorium bénéficieront d'une jauge spécifique à la condition que le public ne reste pas dans la bibliothèque à la fin de l'animation.
    Le comptage de la jauge est donc un élément clé du dispositif de protection des agents comme des usagers. Si vous constatez des problèmes ou des dysfonctionnements dans l'organisation de ce décompte, n'hésitez pas à le faire remonter aux organisations syndicales qui le signaleront à l'administration.
     

Toutefois, rien n'ayant été précisé sur les aménagements de postes pour les personnes vulnérables qui ont repris le travail depuis le déconfinement, sur le volontariat des animations culturelles ni sur les accueils de classes, le SUPAP-FSU (comme les autres O.S.) s'est abstenu en CHSCT et en CT.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article