Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SUPAP-FSU

Au vu de la dégradation évidente de la situation sanitaire, le SUPAP-FSU revendique depuis plusieurs semaines le retour aux critères de vulnérabilité au Covid-19 en vigueur durant l’état d’urgence sanitaire, voir ICI, auprès de l’élu en charge des personnels et de la secrétaire générale de la Ville de Paris.

Le juge des référés du Conseil d’état, voir ICI, nous a donné raison hier en indiquant que les nouveaux critères de vulnérabilité ne sont pas suffisamment justifiés par le gouvernement...ce qui amène le conseil d’état à suspendre les dispositions du décret n° 2020-1098 du 29 août 2020, voir ICI. Malheureusement, il n’annule pas les dispositions relatives aux personnes vivant avec un proche vulnérable.

À cette exception, les critères du décret du n° 2020-521 du 5 mai 2020, voir ICI, sont de nouveau applicables, même s’il est à craindre que le gouvernement établisse rapidement une nouvelle liste plus restrictive.

Le SUPAP-FSU persiste dans ce contexte à demander à la Ville de Paris d’accorder, de nouveau et dès aujourd’hui des ASA aux agents vulnérables ou vivant au côté d’un proche vulnérable, au sens des 11 pathologies listées par le Haut Conseil à la Santé Publique dans son avis du 20 avril 2020, voir ICI.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article